L'aspect philosophique et visionaire dans la poésie romantique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (731 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’aspect philosophique est un des thèmes central de la poésie romantique. Le questionnement du poète sur l’environnement qui l’entoure, la nature, la beauté ou encore la douleur constitue un fildirecteur important dans son discours. Alphonse de Lamartine dans son poème Les étoiles, contemple une nuit étoilée qui conduit le poète vers des questionnements sans réponses. La contemplation de « tousces mondes flottants [qui] gravitent en silence » amène le poète à se poser des questions d’ordre métaphysique : « où allons-nous tous ? Quel est le port céleste où son souffle nous guide ? » Ladestinée de l’humanité inquiète Lamartine d’autant plus que ce n’est pas les hommes qui ont le gouvernail dans leurs mains. Un mauvais itinéraire pourrait conduire le «navire» vers un « naufrage » alorsqu’une bonne navigation amènerait l’embarcation « sur un brillant rivage ». Victor Hugo dans son poème, extase, contemple également la nuit. Il se laisse emporter par les « mille harmonies » des astres.La contemplation de la nature prend dans l'âme romantique une dimension métaphysique qui la confronte à l'infini. « Mes yeux plongeait plus loin que le monde réel. » Ce tableau magique permet au poètede se laisser emporter dans un autre monde, parallèle au réel. Cette beauté amène Victor Hugo à se laisser aspirer par les « légions infinies » des « étoiles d’or » et de s’évader de son corps pourquestionner les étoiles ainsi que les éléments métaphysique qui gravitent autour de lui.
Un autre intermédiaire à la méditation s’agit de la nature. La tranquillité et la beauté de la nature offre aupoète un lieu paisible à l’écart de toute société humaine. Alfred de Vigny dans La Maison du Berger, présente un discours proche du stoïcisme, philosophie conduisant à vivre en harmonie avec la nature.Le poète pousse Eva, image de la femme éternelle à « par[tir] courageusement, [à] laisse[r] toutes les villes » afin qu’elle « cherche à sa beauté de profondes retraites » à travers un voyage...
tracking img