L'audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2524 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Définition d’audit :
L’audit est la procédure de contrôle de la comptabilité et de la gestion de l’entreprise. Cette définition peut être étendue au- delà du contrôle de gestion de l’entreprise on peut, aussi, bien parler de l’audit des états comptable que l’audit d’une machine ou d’une procédure de fabrication.
Le contrôle des comptes d’une entreprise peut prendre plusieurs formesdistinctes. Ma première distinction porte sur le produit contrôlé : les comptes sociaux annuels, les comptes aux tiers ou la garantie des créances.
La seconde distinction porte sur la nature de ce contrôle. Il peut s’agir d’un contrôle purement contractuel qui vise à s’assurer que les opérations ont été correctement comptabilisées. Dans ce cas, le contrôle des comptes est souvent appelé« révision comptable des comptes ».
Mais il peut aussi s’agir du contrôle légale des comptes, c'est-à-dire du commissariat aux comptes, qui obéit à des normes d’audit très contraignantes destinées à offrir aux tiers une garantie sur l’image fidèle des comptes. (Voir figure 1)
[pic]

1) Les types d’audit :
a) L’audit financier :
Il s’agit de l’examen des comptesannuels, d’une entité économique, auquel procède un professionnel compétent et indépendant, en vue d’exprimer une opinion motivée sur les comptes annuels qui traduisent, d’une part la satisfaction financier et le patrimoine de l’entité à la date de clôture et d’autre part, les résultats de l’entité pour les exercices considérés ; en tenant compte du droit et des usages du pays ou l’entité àson siège.
L’audit financier est une mission qui conclut par l’expression d’une opinion sur la qualité des comptes annuels (mission d’opinion).
L’audit financier garantit la qualité des comptes annuels auprès des tiers utilisateurs (actionnaires actuels ou potentiel, personnel, client, fournisseurs, banquiers, etc.….) ; cette garantie ne peut être apportée que par un professionnelcompétant et indépendant ; par conséquent, l’audit financier est réalisé par un auditeur externe, c'est-à-dire non membre du personnel de l’entité auditée.
La qualité des comptes annuels est appréciée par rapport aux normes comptables du pays ou est située l’entité (les normes sont plus au moins différents selon les pays).
b) L’audit opérationnel :
C’est un examen desinformations relatives à la gestion de chaque fonction d’une entité, en vu d’exprimer une opinion responsable et indépendante, par référence aux critères de régularités de fiabilité et d’efficacité.
L’audit opérationnel est donc un examen des instruments dont dispose la direction de l’entité pour la contrôler et la gérer, les objectifs principaux de l’audit opérationnel sont de s’assurer :- que les organisations sont efficaces ;
- que les instructions de la direction sont appliquées ;
- que les procédures mise en place comportent les sécurités suffisantes ;
- que les informations fournies à la direction sont sincères,
- que les opérations réalisées sont régulières ;
Il peut y avoir par conséquent autant d’audit qu’il existe de fonctions dansl’entreprise. A titre d’exemple (et sans être exhaustif), on peut citer : l’audit marketing, l’audit de trésorerie, l’audit informatique, l’audit fiscale, etc.
«  L’audit financier s’assure que toutes les opérations de trésorerie effectivement réaliser sont bien comptabiliser dans les comptes adéquats et que le solde des comptes de banque est exact ;
L’audit opérationnels’assurera que la gestion du trésorier a été optimale.
c) L’audit contractuel et l’audit légal :
L’audit financier au Maroc, peut être scindé en 2 types selon la nature de la relation existante entre l’auditeur et l’entreprise.
L’audit l’égal est le commissariat aux comptes définit par la loi ; il s’applique à toutes les sociétés remplissant les conditions prévues par les...
tracking img