L'echange.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ORAL DE RATTRAPAGE : FIGURES DE L’ACTEUR

9 JUIN 2011

Voici un extrait tiré de L’Échange de Paul Claudel, pièce écrite en 1894 (1ère version) et 1954 (2ème version). Uneactrice, Lechy Elbernon, explique à une jeune femme, Marthe, qui n’y a jamais été, ce qu’est le théâtre.
Vous analyserez ce passage en vous demandant quelle théorie du théâtre, de l’actriceet du jeu y développe l’auteur.

LECHY ELBERNON
Le théâtre. Vous ne savez pas ce que c’est ?

MARTHE
Non.

LECHY ELBERNON
Il y a la scène et la salle.
Tout étant clos, lesgens viennent là le soir, et ils sont assis par rangées les uns derrière les autrs, regardant.
MARTHE
Quoi ? Qu’est-ce qu’ils regardent, puisque tout est fermé ?

LECHY ELBERNONIls regardent le rideau de la scène,
Et ce qu’il y a derrière quand il est levé.
Et il arrive quelque chose sur la scène comme si c’était vrai.

MARTHE
Mais puisque ce n’est pasvrai ! C’est comme les rêves que l’on fait quand on dort.

LECHY ELBERNON
C’est ainsi qu’ils viennent au théâtre la nuit.
Je les regarde, et la salle n’est rien que de la chairvivante et habillée.
Et ils garnissent les murs comme des mouches, jusqu’au plafond.
Et je vois des centaines de visages blancs.
L’homme s’ennuie, et l’ignorance lui est attachéedepuis sa naissance.
Et ne sachant de rien comment cela commence ou finit, c’est pour cela qu’il va au théâtre.
Et il se regarde lui-même, les mains posées sur les genoux.
Et ilpleure et il rit, et il n’a point envie de s’en aller.
Et je les regarde aussi, et je sais qu’il y a là le caissier qui sait que demain
On vérifiera les livres, et la mère adultère dontl’enfant vient de tomber malade,
Et celui qui vient de voler pour la première fois, et celui qui n’a rien fait de tout le jour.
Et ils regardent et écoutent comme s’ils dormaient.
tracking img