L'emploi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:rect} {draw:rect} {draw:rect} {draw:rect}
L’emploi
{draw:frame}
Qu’elles sont les évolutions dans l'emploi et les politiques mises en œuvre pour l'améliorer ?
LETURQUE Célia, SUDRE Cindy, BEELHOUSSINE Khalid
Introduction
L’évolution de l’emploi Des emplois de plus en plus flexibles. Contexte dans lequel s’est mise en place la flexibilité de l’emploi.Définition de la flexibilité et ses différentes formes.
Conséquences de la flexibilité : Dualisme du marché et précarisation de l’emploi.
La flexibilité et les qualifications qu’elle requiert. La flexibilité fonctionnelle.
La flexibilité de l’emploi impose aux salariés l’acquisition de nouvelles qualifications.
Les nouvelles dynamiques de l’emploiLa tertiarisation
La féminisation
Le chômage et les politiques de l’emploi
Le chômage La politique de l’emploi De multiples aspects à définir
Une approche à diverses facettes
La politique de l’emploi en France
Conclusion
On estime que 5,8 millions d'emplois seront créés par les NTIC d'ici 2013. Les nouvelles technologies del'information et de la communication vont permettre de créer des emplois dans le monde à un rythme trois fois plus élevé que la moyenne et près de 75.000 entreprises. La création de nouveaux emplois sont le résultat de nouvelles dynamiques dans ce secteur. En effet, l'emploi, qui rappelons-nous correspond à une activité professionnelle rémunérée mais différente du travail, qui définit toute activitéproductive; même non rémunérée, a évolué ces dernières années, notamment du point de vue de son organisation, des qualifications demandées et de sa structure. Aujourd'hui, l'emploi a une place prépondérante dans la société actuelle car celui ci est facteur d'intégration sociale pour les individus mais il est également à l'origine d'un problème économique et politique dominant de notre société : lechômage.
L’évolution de l’emploi. Des emplois de plus en plus flexibles. La flexibilité s’est instaurée dans un contexte de crise de la société salariale qui s’explique par la précarisation et des emplois et des salaires. En effet, en 1922, la condition salariale est jugée comme la pire des conditions par le Parti Radical qui l’assimile à une « survivance de l’esclavage » et enréclame l’abolition dans leur programme. En effet, les salariés sont vulnérables et vivent dans l’insécurité économique et sociale qui se traduit par :
Des embauches au jour le jour, souvent à contrat déterminé.
Des salaires bas.
La précarité et l’instabilité de l’emploi.
Une forte dépendance du salarié vis-à-vis de l’employeur.
Afin de remédier à cetteprécarité de l’emploi, la flexibilité se met en œuvre. En effet, A partir des années 1970 vont se développer des formes d’emplois atypiques, des emplois précaires, témoins de la flexibilité du travail.
La flexibilité désigne la faculté de l’entreprise à s’adapter dans son environnement économique.
Les équipements productifs doivent être flexibles, c’est-à-dire offrir la possibilité de modifierrapidement les volumes et les rythmes de production, le type de biens produits pour s’adapter aux exigences de la demande (différenciation des produits) et si la production, le capital productif sont flexibles, le travail l’est aussi. En effet, l’activité des entreprises connaît d’avantage de fluctuations à partir des années 1970. Les entreprises souhaitent pouvoir adapter rapidement leur volumed’emploi aux variations conjoncturelles de la production : Ainsi se développent peu à peu les contrats à durée déterminée, les intérims et les temps partiels.
Les différentes formes de flexibilité permettent d'accroître la productivité du travail. Dans chaque cas, la flexibilité permet à l'entreprise de n'avoir que la quantité et le type de travail dont elle a besoin dans l'instant.
En effet,...
tracking img