L'horloge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (693 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'horlogein les Fleurs du mal
1857

Baudelaire : 1827 -1867
Baudelaire est un poète français, qui publie en 1857 Les fleurs du mal, recueil de poèmes qui se vit censuré plusieurs fois, à cause duchoix épineux de ses sujets. C'est un homme lettré, cultivé, passionné par l'Art & critique reconnu de peinture. Il est envoyé par son beau père en voyage vers les Indes (voyage qui l'inspireraénormément), afin de le « rééduquer », jugeant ses comportements de jeune homme désinvolte et « anti-bourgeois » proprement scandaleux. Oeuvres les plus connues : Les fleurs du mal (1857), Le spleen deParis (1869).
Contexte : Les fleurs du mal sont écrites au XIXème siècle, en pleine période symbolique et romantique. Baudelaire et son éditeur Poulet-Malassis ont du mal à faire accepter ce recueilsulfureux, qui sera censuré de nombreuses fois. Au travers de son œuvre, Baudelaire a tenté de tisser et de démontrer les liens entre le mal et la beauté, le bonheur et l'idéal inaccessible (À unepassante), la violence et la volupté (Une martyre), entre le poète et son lecteur (« Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère »), entre les artistes à travers les âges (Les Phares). En parallèle depoèmes graves (Semper Eadem) ou scandaleux pour l'époque (Delphine et Hippolyte), il a exprimé la mélancolie (Mœsta et errabunda) et l'envie d'ailleurs (L'Invitation au voyage). Il a aussi extrait labeauté de l'horreur (Une charogne) .

Poème des fleurs du mal → L'Horloge
L'horloge, l'un des poèmes clés de « Spleen & idéal », aborde le thème du temps et de la mort avec obsession. Baudelaires'adresse à son lecteur et décrit sa mort progressive, la manière dont l'Horloge (le temps) le consume tout en lui ordonnant de faire appel à ses souvenirs.

Le temps, une notion obsédante
Un champlexical insistant → « horloge », « le doigt nous menace » (= désigne l'aiguille de l'horloge), « se planteront bientôt comme dans une cible » [métaphore filée du temps] + vocabulaire relatif au...
tracking img