L'imgination est elle la cause de notre malheur?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1202 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'imagination est-elle la cause de notre malheur ?
On peut définir l’imagination en l’opposant à la fois au réel et à la raison. L’imagination s’oppose au réel : elle
nous porte en effet dans un monde où tout est possible, où les fantaisies les plus délirantes deviennent plausibles
(chevaux ailés, dragons...). Mais l’imagination s’oppose aussi à la raison : en effet, elle a affaire à desimages,
autrement dit à des caractères et des marques sensibles ; la raison, au contraire, a affaire à des concepts.
Dès lors, n’est-il pas clair que l’imagination nous éloigne à la fois du réel et de la raison ? Ne constituerait-elle
pas un obstacle à notre savoir, et la principale cause de notre ignorance ? À ceci s’ajoute que nous ne pouvons
nous affranchir de l’imagination : en tant que noussentons et construisons des images, nous sommes forcés
d’imaginer.
Imaginer est donc une activité nécessairement liée à la condition humaine en général ; mais elle signale en même
temps son impuissance à faire face au réel, et à exercer adéquatement sa raison. L’imagination serait-elle donc la
cause essentielle d’une impuissance fondamentale de l’homme, d’une faiblesse intrinsèquement liée à lacondition
humaine, bref, de notre malheur ?
1. L’imagination comme malheur de l’homme
A. L’imagination comme source d’illusions
Comme le montre Pascal dans ses Pensées1, l’imagination est bien cette. maîtresse d’erreur et de fausseté ., la
source des illusions qui marque la condition humaine : . Cette faculté trompeuse qui semble nous être donnée
exprès pour nous induire à une erreurnécessaire . détermine en effet toutes les actions humaines : guerres
d’ambition, amours, etc. Elle nous donne une vision faussée de la réalité et de nous-mêmes en nous déterminant à
juger d’après nos propres impressions. Si bien que . l’imagination dispose de tout ., tout en étant au service d’une
illusion généralisée.
De plus l’imagination a deux grands torts aux yeux de Pascal : d’une part, elledissimule sa propre fausseté : elle
se révèle parfois vraie, lorsque par exemple nous imaginons un événement qui se produit réellement. Si bien
qu’en imaginant, nous ignorons si nous nous trompons. D’autre part, il n’est pas possible de se débarrasser de
l’imagination : elle persiste, même lorsque l’on s’est rendu compte de sa propre erreur. L’imagination est donc
illusion plus qu’erreur.
B.L’imagination et le pouvoir
D’après Pascal, l’imagination est aussi la source de toute domination politique et sociale. Elle fonde ainsi la
soumission du peuple aux . grands .. Elle exerce une très forte contrainte sociale : elle fait croire qu’un signe
extérieur de noblesse (le port d’une perruque, d’une épée) renvoie à un caractère réel de la personne. Elle est donc
à l’origine d’un pouvoirarbitraire, fondé sur une illusion, car il s’agit bien d’un pouvoir imaginaire. Pascal affirme
ainsi : . Qui dispense la réputation ? Qui donne le respect et la vénération aux personnes, aux ouvrages, aux lois,
aux grands, sinon cette faculté imaginante2 ? .
Pascal fait ainsi apparaître l’imagination comme la cause essentielle d’un malheur de l’homme : malheur lié à ses
illusions ; malheur lié àsa condition sociale et politique. Mais d’un autre point de vue, l’imagination n’apporte-telle
pas des remèdes à ce malheur ?
2. L’imagination comme remède au malheur
A. La satisfaction imaginaire
En effet, si l’imagination porte à se détourner de la réalité, elle permet aussi la satisfaction imaginaire de désirs
que la réalité ne permet pas d’accomplir. Ainsi Freud montre-t-il qu’un désir,refoulé parce qu’incompatible avec
la réalité (ex. : inceste), trouve une satisfaction . hallucinatoire . dans le rêve ou la névrose.
Le détour par l’imagination est donc ici une solution au conflit entre le désir et la réalité. Parce que l’imagination
éloigne de la réalité, elle est aussi une solution pour échapper à ses impératifs contraignants. L’imagination
permet ainsi de remédier à la...
tracking img