L'incipit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (749 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Ahmed Sefrioui, La Boîte à Merveilles (1954)


« Le soir, quand tous dorment, les riches dans leurs chaudes couvertures, les pauvres sur les marches des boutiques ou sous les porches des palais,moi, je
ne dors pas. Je songe à ma solitude et j’en sens tout le poids. Ma solitude ne date pas d’hier.
Je vois au fond d’une impasse que le soleil ne visite jamais, un garçon de six ans, dresser unpiège pour attraper un moineau mais le moineau ne vient jamais. Il désire tant ce petit moineau ! Il ne le mangera pas, il ne le martyrisera pas. Il veut en faire son compagnon (…).
J’avaispeut-être six ans. Ma mémoire était une cire fraîche et le moindre événement s’y gravait en images ineffaçables. Il me reste cet album pour égayer ma solitude, pour me prouver à moi-même que je ne suis pasencore mort.

Chapitre 1



-situation de communication
-Emetteur ? : un « je »,
-Récepteur ? : Lui-même, les lecteurs
-De qui ? : de luimême,
-De quoi ? : de sa solitude.
-Quand ? : quand il avait 33ans et quand il avait 6ans
-Où ? :Fès, dar Chouffa
2-L’identification du passage
-Genre du texte ? : tiré d’un roman à caractère autobiographique
-Type du texte ? : narratif, descriptif
-Type de l’énonciation ? Discours(l’écriture simultanée en rapport avec le moment de l’écriture d’où l’emploi des temps du discours : le présent), « le soir, quand…
Récit « nous habitions… »Temps du récit imparfait
-Intérêt du passage : psychologique (le début du texte) sociologique ( la présentation des familles, promiscuité)


A Travail préparatif pour la construction du premierAxe de lecture


1 Une première lecture globale permet de constater la présence des pronoms, on demande aux apprenants de relever les différents pronoms qui figurent dans le texte :
- JE
- MA...
tracking img