L'octobre, gaston miron

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1218 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gaston Miron était un éditeur et poète québécoise qui est née le 8 janvier 1928 à Sainte-Agathe-des-Monts (Roberto, 2011). En 1947, Miron a démangé à Montréal et en 1953, il a publié sa première œuvre intitulé « Deux Sangs » avec L’Éditons de L’Hexagone. Miron Travaillait pour cette même compagnie d’édition qui était la première maison de poésie québécoise (Roberto, 2011). Le but de cette maisond’édition fut d’établir une littérature nationale et de donnée une voix aux les écrivains qui étaient mis à part de la poésie populaire traditionnelle. « L’intention généraux la poésie canadienne-française a été de reprendre en charge une mémoire et un destin collectif, et de briser une certaine forme d'isolement. » (la politique editoriale).

Avec L’Hexagone, Miron a exploré la sociétécontemporaine du Québec : les paysages, les gens, la situation sociale et la politique (Roberto, 2011). Il a publié beaucoup d’œuvres avec l’hexagone, de lesquelles la plus populaire était « La marche à l’amour ». Il a aussi publiée des œuvres dans des journaux comme Le Devoir, Liberté, et Parti pris. Il était un grand contributeur au réveil culturel et politique québécois des années 50 et 60(Bayard & Benedict, 2011). Beaucoup de ses textes étaient sur le statut de la langue française et la position politique du Québec. Ces textes ont contribué aux début de la révolution tranquille au Québec.

En octobre 1970, Miron fut incarcérée pour une semaine sans preuve, ni accusation, ni jugement de cours avec 450 autres artistes, poètes, activistes et nationalistes québécois. Il était incarcéréau temps de la révolution-tranquille avec l’invocation d’une vieille loi fédérale: la loi des mesures de guerre par le gouvernement fédérale de Pierre Trudeau (Bayard & Benedict, 2011). Miron est mort à Montréal le 14 décembre 1996 àl’âge de 68. Il était le premier écrivain québécois à recevoir des funérailles d’État.

La langue que Miron a utilisée dans ses poèmes parle d’un territoirespécifique et d’un moment unique dans le temps. Il s’est adressé au peuples qu’il pensait ont été aliénés, il leurs donne une voix. Il y a deux images qui apparaissent souvent dans ses poèmes : l’image d’une femme qui est perdue, et l’autre c’est le Québec et son destin collectif. Les deux images évoquent des émotions de mal, et d’aliénation, mais elles sont surtout liées à un processus deréconciliation des forces.

L`octobre est un poème de Gaston Miron publiée dans son premier et unique recueille L`homme rapaillé. Le poème était publié en 1970. Dans ce poème, Miron dévoile ses émotions et son amour pour le Québec. Le thème principal est le Québec, spécifiquement «la terre de Québec» sa beauté, et sa promesse. Le titre du poème fait référence à la crise d’octobre quand le gouvernement dePierre Trudeau a édicté la loi des mesures de guerres pendant que le groupe nommé La Front Du Libération du Québec a terrorisé le Québec.

L’octobre est un poème qui n’a pas de forme fixe, c’est a vers libre et la structure est libre aussi. Il n’y a pas des rimes. Le sens du poème réside donc dans les mots choisi par Miron. Le poème est compose de six strophes, chaque strophe contiennent undifférent nombre de vers. L`octobre est un mois de l`année qui est emblème de l`automne. Dans ce poème, l’octobre fonctionne comme l`image symbolique du Québec avec «les arbres en feux» comme aux couleurs rouge et oranger. «Les arbres en feu» est une métaphore pour d`écrire la couleur des feuilles d`automne, Miron a cherché à créer une image pour que le lecteur puise visualiser les arbres sesexpériences et émotions.

Il utilise le poème pour adresser la crise d’octobre qui était la plus grande crise politique du Québec, et les émotions que la crise évoque. Pendant tout le poème, Miron dévoile son amour pour sa province natale, le Québec. Il fait référence spécifiquement à la « terre de Québec » dans la première et quatrième strophe. Il s’adresse au Québec comme « Mère Courage »,...
tracking img