L'utopie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1447 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'utopie
INTRODUCTION
Le terme utopie signifie un lieu inexistant, un lieu de "nulle part". Ca vise une société idéale où les rapports humains sont réglés harmonieusement. Le plus souvent, l’utopie s'appuie sur une critique globale de la société où vit son auteur et l'aspiration à un monde meilleur. Aussi, elle a pour vocation de projeter un idéal social, non de le réaliser : métaphoriquement,l'utopie ressemble à une ligne d'horizon vers laquelle l'on tend, sans jamais l'atteindre. Une utopie peut désigner également une réalité difficilement admissible : en ce sens, qualifier quelque chose d'utopique consiste àle disqualifier et à le considérer comme irrationnel, et difficile à atteindre.
Historiquement, l'utopie vient de Thomas More, dans son œuvre Utopia de 1516. Mais déjà dans l'Antiquité, La République de Platon va montrer le chemin aux autres auteurs et artistes. Les progrès utopiques sont nés de l'imagination d'auteurs et d'artistes qui vivaient des époques de changement, de crise sociale où lesvaleurs morales, économiques et politiques étaient remises en question.   Sa description relève alors de l'imaginaire dans un récit à portée philosophique, politique, idéologique ou morale.
Il est alors légitime de se demander dans quel but utiliser l’utopie ?
On va alors étudier dans une première partie le but et les traits communs aux utopies, puis on verra dans une seconde partie desillustrations d’utopie et de contre utopie.

I. Le but et les traits communs à toutes les utopies
A) Le but visé par l’utopie
Prendre du recul  -Le recours à la fiction est un procédé qui permet de prendre ses distances par rapport au présent pour mieux le relativiser et ledécrire. L’utopie va servir de montrer aux lecteurs que d’autres modes de vie sont possibles.
-A la base l’utopie est une crise de la spatialité et cela suite aux grandes découvertes maritimes avec la découverte de Nouveau Monde.
-L'appréhension du temps est aussi très important dans l’utopie,c'est-à-dire une tentative de se situer hors du temps. Elle est ancrée dans le présent, désespérément tournée vers le passé en souvenir du temps où l'homme vivait hors de la société.
Critiquer la société  On peut prendre l’exemple de Candide :-La critique de la religion : Voltaire critique l’inquisition et montre sa bêtise et son intolérance.
-La critique de la guerre : Voltaire parle de boucherie héroïque et fait référence à à l’ironie car parle d’une belle scène avec instruments et musique etc. Puis il décrit l’atrocité de la guerre.-La critique de l’esclavage : Le nègre de Surinam est mutilé, aucune liberté

Penser le monde autrement pour mieux le changer  -Au niveau de l’architecture : elle est le reflet de l’ordre social dans la ville (exemple : Les rues droites, coupées àangles droits pour donner de l’ammonie). -La vision de la ville est généralement fortifiée ou qu'elles se trouvent à l'intérieur d'îles inconnues ou encastrées dans des vallées en des lieux difficilement accessibles. Le contour des îles ou des enceintes...
tracking img