L etat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5120 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le modèle étatique face aux défis d’un monde en mutation

Introduction.

Le monde dans lequel nous vivons est un monde changeant. A chaque évènement marquant de manière particulière l’histoire de l’humanité et celle des relations internationales, une rupture à la logique déjà instaurée s’engage de manière à ce que, sous l’influence de politiques et de techniques bouleversant les rapportsinternationaux, la structure de la société internationale évolue. Pour le modèle étatique, c’est surtout après la fin de la guerre froide que cette évolution voire changement de cas de figure du monde a provoqué des plus grands effets. Au lendemain de la chute du mur de Berlin, plus précisément depuis presque une vingtaine d’année, le monde connait une accélération de plus en plus accentuée desphénomènes internationaux allant jusqu’à remettre en cause le modèle étatique. Emergence de nouveaux acteurs internationaux concurrençant celui étatique, perméabilité des frontières, apparition de nouveau style de guerre, conflits incessants et difficile à gérer… et plus récemment, crise économique, sont tous autant des éléments caractérisant le monde d’aujourd’hui. Face à tous ces nouveaux phénomènesinternationaux et à toute cette mutation qu’a connue le monde, et qu’il continue de connaitre, plusieurs interrogations afférentes au modèle étatique se posent : comment se porte-t-il à l’heure actuelle ? Et comment se portera-t-il dans les années à venir ? Surpassera-t-il les défis que ce monde en mutation lui réserve ? Perdurera-t-il ou périra-t-il ? Pour tenter de répondre à toutes ces questions,nous allons procéder à une analyse scientifique du modèle étatique face aux défis d’un monde en mutation. D’une part, nous allons voir successivement à quel point l’Etat est un modèle déstabilisé (§I) puis à quel point il s’agit d’une construction originellement fragile et relative (§II). Puis d’autre part, nous allons voir que malgré cela, l’Etat demeure une organisation capable de s’adapter(§III) pour parler vers la fin des Etats et leurs lutte contre les nouveaux défis (§IV).

I/ L’Etat, un modèle déstabilisé.

Si l’on observe le modèle étatique contemporain, la toute première chose qui pourrait nous frapper est sa déstabilisation. Ceci est constaté à travers des grignotages réels (A) dont les explications accompagnées de leur portée (B) requièrent toute une étude.

A. Leconstat : grignotage réels

Si hier, l’Etat a connue une période d’hypertrophie, aujourd’hui, on assiste de plus en plus à son recul et à sa faillite. Ce recul s’observe tant au niveau interne qu’international.

1). Manifestations du recul progressif de l’Etat sur le plan interne.

Sur le plan interne, ce recul étatique se traduit par pas mal de signes très inquiétant quant à l’avenir de l’Etatpouvant aboutir à une sorte de délégitimation du pouvoir de celui-ci. Tout d’abord, l’Etat n’est plus tout à fait souverain tel qu’il a été conçu. Par la force des choses, cette souveraineté a du connaitre des limites grandissantes. Dans la toutes les parties du monde, on cri au déclin de l’Etat incapable de s’imposer et de maîtriser le control de toute la totalité de son territoire. WilliamZartman parle de « l’effondrement de l’Etat en Afrique »[1] dans un ouvrage collectif intitulé « l’effondrement de l’Etat ». Thérèse Delpech quant à elle, affirme dans son ouvrage « politique du chaos » que le « le phénomène de la faillite de l’Etat touche massivement le territoire de l’ex-URSS »[2] et ajoute qu’ « en Afrique, en Asie centrale, en Europe orientale et dans toute une partie de l’AmériqueLatine, des Etats ne contrôle qu’une partie de leur territoire »[3]. Outre à cela, l’Etat n’apparait plus comme étant le dispositif efficace et nécessaire pour la préservation de la sécurité de sa population. L’Etat recule et fait preuve de défaite devant les différentes factions qui sèment la violence et la terreur dans tout le territoire. Le fait est aussi que l’Etat non seulement l’Etat...
tracking img