T.p.e sur les virus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1631 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travaux Personnels Encadrés

I) Introduction :

Il existe dans le monde vivant des parasites capables de perturber ou même de détruire notre organisme. L'univers informatique possède lui aussi ses parasites. Il est étonnant de mettre en relation un programme informatique et un organisme vivant. C'est avec Pasteur qu'il prend sa signification véritable. La notion de virus informatique estbeaucoup plus récente. Est - elle vraiment appropriée ? Peut- on faire un rapprochement entre le virus informatique et le virus biologique ? Sont- ils comparables ?

Définition Virus Biologique :

Une boulette de moins d’un millième de millimètre. Il faudrait en aligner des centaines pour atteindre le diamètre d’un cheveu ! Les virus sont de microbes si petits que certains scientifiques hésitentencore à les considérer comme vivants. Un virus ne bouge pas, ne respire pas, ne grandit pas….. Sous leurs abords inoffensifs, les virus sont de redoutables parasites. Comprenez-les : pour vivre, ils doivent à tout prix entrer dans un être vivant. C’est seulement à cette condition qu’ils peuvent faire fonctionner leurs gênes et se reproduire.

Définition Virus Informatique :

Au sens strict, unvirus informatique est un programme informatique écrit dans le but de se propager à d'autres ordinateurs en s'insérant dans des programmes légitimes appelés « hôtes ». Il peut aussi avoir comme effet, recherché ou non, de nuire en perturbant plus ou moins gravement le fonctionnement de l'ordinateur infecté. Il peut se répandre à travers tout moyen d'échange de données numériques comme l'Internet,mais aussi les disques durs, les DVD, les CD et les clefs USB. Son appellation provient d'une analogie avec le virus biologique puisqu'il présente des similitudes dans sa manière de se propager en utilisant les facultés de reproduction de la cellule hôte. Au sens large, on utilise souvent et abusivement le mot virus pour désigner toute forme de programme malveillant. Le nombre total deprogrammes malveillants serait de l'ordre 100 000 sur windows.

II) Fonctionnement :

Virus Biologique :

Tous les virus n’ont pas la même forme, ni la même taille. Ils sont des centaines à empoisonner notre vie quotidienne, mais on ne les connaît pas encore tous. Ces virus provoquent toutes sortes de maladies : rhume, rougeole, varicelle, diarrhée, hépatite,etc... Certains provoquent même le cancer.L’homme n’est pas leur seule victime. De nombreux virus s’attaquent aux animaux, d’autres préfèrent les plantes ou même les bactéries… A ce jour, on a repéré sur Terre, presque 2000 virus différents.
Isolés, les virus sont très vulnérables. Ils ne résistent pas à un coup de chaleur ou à de l’eau de javel.
Mais tout change dès que l’un deux réussit à entrer dans une cellule d’un être vivant. Laminuscule intruse, cent fois plus petite que son hôte, s’installe comme s’il était chez lui. Il jette son dévolu  sur la « machinerie » (ribosomes) qui sert normalement à fabriquer  les substances (protéines)  dont la cellule a besoin. Machinerie que le virus détourne pour créer des dizaines, des centaines, des milliers de copies de lui-même !  Impossibles à déloger sans abîmer la cellule avec,les microscopiques truands sont de parfaits parasites. 
La plupart des virus sont dangereux parce qu’en se reproduisant,, ils détruisent nos cellules. Et ils se multiplient à une telle vitesse qu’à partir d’un seul exemplaire, on peut en compter 100 millions au bout de trois jours ! C’est assez pour qu’une grippe se déclare. Mais pour certaines maladies, comme la varicelle, l’incubation dure deuxsemaines. Pourquoi ? Parce qu’une fois entré par le nez ou la bouche, l’intrus a pris son temps pour voyager jusqu’à la peau et s’y multiplier. Certains virus, comme celui du sida, se multiplient  dans  l’organisme pendant de longues années avant de provoquer la maladie.
Comme tout serial killer qui se respecte, les virus ont l’art de modifier leur apparence. De tous les êtres vivants, ce sont...
tracking img