Grippe h1n1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8151 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Grippe A (H1N1) de 2009

1

Grippe A (H1N1) de 2009
La grippe A (H1N1) de 2009 est une maladie respiratoire aiguë contagieuse provoquée par un virus de la grippe A de sous-type H1N1. Ce virus est réapparu en 2009 sous une nouvelle forme génétique transmissible d’homme à homme. Ce nouveau virus grippal, contenant des gènes de plusieurs virus connus d’origine porcine, aviaire et humaine[1] ,est un virus réassorti[2] . Le virus se propage généralement par la toux et les éternuements ou en touchant une surface contaminée. Les symptômes, qui peuvent durer jusqu'à une semaine, sont similaires à ceux de la grippe saisonnière, et peuvent inclure fièvre, éternuements, mal de gorge, toux, maux de tête et douleurs musculaires et articulaires. Au niveau mondial, la mortalité est faible etconcerne principalement des personnes déjà affaiblies. Dans la majorité des cas, les malades n’ont présenté que des symptômes bénins et leur guérison a été rapide et complète[3] . Les personnes présentant les symptômes de la grippe A (H1N1) sont traitées avec du paracétamol[4] et pour les cas plus sévères avec des inhibiteurs de la neuraminidase des virus grippaux tels l’oseltamivir ou le zanamivir[5]. Les premiers lots de vaccins contre cette nouvelle grippe seront probablement disponibles au courant du mois d'octobre 2009[6] .

Influenzavirus A sous-type H1N1.

Le 11 juin 2009, l’OMS décide le passage à la phase 6 ; la grippe A (H1N1) de 2009 est donc considérée comme une pandémie[7] .

Terminologie
Initialement appelée grippe porcine par l’Organisation mondiale de la santé[8] , cettegrippe a également été nommée, par différentes institutions internationales, grippe nord-américaine[9] , grippe mexicaine[10] ou grippe nouvelle[11] avant que l’OMS ne recommande le nom de grippe A (H1N1) le 30 avril 2009[12] ,[13] . La grippe de 2009 appartient en effet au sous-type H1N1 de la grippe A, comme d'autres grippes pandémiques, en particulier la grippe de 1918, surnommée « grippeespagnole ».

Grippe A (H1N1) de 2009

2

Caractéristiques du virus
Le Dr Anne Schuchat (Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (CDC)), a déclaré que les cas américains résultent d’un virus caractérisé par une recombinaison d’éléments génétiques provenant de quatre virus différents : • une grippe porcine nord-américaine, • une grippe aviaire nord-américaine, • unegrippe humaine du type A du sous-type H3N2, et • un virus de grippe porcine typiquement trouvé en Europe et Asie ; soit « un mélange exceptionnel et jamais rencontré ni aux États-Unis, ni ailleurs, de séquences génétiques »[14] . Cette nouvelle souche pourrait peut-être résulter d’une surinfection chez une personne malade. Pour deux isolats, des séquences génomiques complètes ont étéobtenues[réf. nécessaire]. Celles-ci sont utilisées par les chercheurs américains pour développer un vaccin. Le Dr A. Schuchat a déclaré[15] que le virus est résistant à l’amantadine et la rimantadine, mais est sensible à l’oseltamivir (Tamiflu) et au zanamivir (Relenza). Sur la base des données disponibles au 1er mai 2009, A. Schuchat estimait que dans un foyer chaque personne malade contaminait en moyenne un quartenviron des autres membres de la famille, comme dans le cas d’une grippe saisonnière ; et dans le même temps, le Dr Nancy Cox (chef du département grippe des CDC américains) ne constatait pas chez ce virus « les marqueurs de virulence qui ont été observés dans le virus de 1918 », tout en restant prudente en raison du fait que la dangerosité des virus grippaux reste mal comprise[16] . Lacaractérisation génétique préliminaire a montré que le gène de l’hémagglutinine (HA) est similaire à celui des virus de la grippe porcine présents aux États-Unis depuis 1999, mais les gènes de la neuraminidase (NA) et celui de la matrice protéique (M) ressemblent aux variants que l’on trouve dans les isolats de grippe porcine européenne.

Grippe A (H1N1) de 2009

3

Épidémiologie
Morbidité La...
tracking img