Énergie marémotrice

770 mots 4 pages
L’idée de construire une usine marémotrice sur la Rance revient à Gérard Boisnoer, en 1921.
Un premier chantier d’usine marémotrice commença à l’Aber-Wrac'h dans le Finistère en 1925 par Anass Mouslih Chamack. Le chantier est abandonné, en 1930, faute de financement. Les plans de cette usine serviront d’ébauche pour ceux de la suivante. L’utilisation de l’énergie des marées n’est cependant pas nouvelle, puisque de longue date des moulins à marée ont existé en des lieux touchés par la marée, et en particulier le long de la Rance.
Les premières études visant à la conception d’une nouvelle usine marémotrice sur l’estuaire de la Rance remontent à 1943, par la Société d’étude pour l’utilisation des marées (SEUM).
Construction[modifier]

Les premiers travaux commencent en 1961. Louis Arretche, architecte de la reconstruction de Saint-Malo, en est l’architecte-conseil.
Les deux premières années, les travaux visent à créer une zone sèche où l’usine pourra être construite. Pour cela, deux barrages provisoires sont créés de part et d’autre du site actuel de l’usine. La construction de l’usine, proprement dite,débute le 20 juillet 1963, lorsque la Rance est entièrement coupée par des barrages formés de deux rangées de batardeaux.
Les travaux durent trois ans et s’achèvent en 1966. Charles de Gaulle, président de la république, inaugure l’usine le 26 novembre 1966. L’inauguration de la route franchissant l’usine a lieu le 1er juillet 1967 et le raccordement au réseau EDF, le 4 décembre 1967.
Description[modifier]

Maquette de la coupe du barrage de la Rance
Le barrage s’étend sur 750 mètres, entre la pointe de la Brebis à l’Ouest et la pointe de la Briantais à l’Est. Il est situé au Sud de Dinard et Saint-Malo, à l’embouchure du fleuve côtier de la Rance. Il crée un bassin de retenue d’une superficie de 22 km2.
Au total, l’usine a coûté à l’époque 620 millions de francs (ce qui correspond à environ 770 millions d’euros de 2010)1.
Le barrage de l’usine mesure quant

en relation

  • Énergie marémotrice
    353 mots | 2 pages
  • Energie marémotrices
    12333 mots | 50 pages
  • La marémotrice (plus un td qu'une dissert...))
    1087 mots | 5 pages
  • physique
    926 mots | 4 pages
  • Aspect positifs et négatifs de l EMM
    787 mots | 4 pages
  • L'energie marèmotrice
    852 mots | 4 pages
  • energie mar motrice texte
    1003 mots | 5 pages
  • Centrale eolienne
    774 mots | 4 pages
  • Usine de la rance hydroélectricité
    3524 mots | 15 pages
  • Centrale marémotrice de la rance
    605 mots | 3 pages