Épicurisme

Pages: 4 (822 mots) Publié le: 3 janvier 2011
Le premier philosophe a avoir pointé le caractère universel du désir du bonheur est Aristote. Tout le monde veut être heureux, observe-t'il, mais les hommes divergent sur les moyens d'y parvenir. Lebonheur, remarque-t'il, est la seule chose que nous désirons pour elle-même: ainsi ce n'est pas la richesse en elle-même que nous désirons, c'est le bonheur qui pourrait en résulter, de même pour lagloire ou le pouvoir.
Dans ce document seront examinées successivement les deux principales philosophies eudémonistes de l'Antiquité (l'épurisme et le stoïcisme) et deux critiques de la recherche dubonheur.

L'épicurisme: une morale hédoniste

Les fondements de la morale épicurienne

Dès leur naissance, les Hommes recherchent spontanément le plaisir et fuient le malheur. Pour Epicure(341-270 av. J.C.), il est naturel de rechercher le plaisir car c'est vivre en conformité avec la Nature. Ce n'est ainsi pas le Bien idéal qui est le but et le sens de l'existence (contrairement à ce quepensait Platon) mais le bonheur. L'épicurisme est un hédonisme, une morale du plaisir. Elle est résumée en un quadruple remède (tetrapharmakon):
Les dieux ne sont pas à craindre.
La mort n'est pas àcraindre.
Le bonheur est facile à atteindre.
La douleur est facile à endurer.

La philosophie épicurienne est un matérialisme. Epicure reprend à Démocrite l'idée selon laquelle notre monde estcomposé de grains insécables, les atomes, entre lesquels il n'y a rien. A l'origine, les atomes tombaient parallèlement dans le vide mais un hasard en a fait dévier quelques-uns de leur trajectoire, cesdéviations en ont entraîné un nombre infini d'autres, et c'est ainsi que les corps se sont constitués (par agrégat d'atomes). A l'opposé des stoïciens, les épicuriens faisaient de ce hasard unegarantie de la liberté rejetant ainsi les notions stoïciennes de Destin et de Providence: Epicure dit à Ménécée qu'il vaut mieux « encore accepter le mythe sur les Dieux que de s'asservir au destin des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Epicurisme
  • Épicurisme
  • Epicurisme
  • Épicurisme
  • Epicurisme
  • Épicurisme
  • epicurisme
  • Stoïcisme et epicurisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !