État, gouvernement et administration de la france de 1946 aux lois de décentralisation de 1982-1983 incluses

1228 mots 5 pages
Tale hist
État, gouvernement et administration de la France de 1946 aux lois de décentralisation de 1982-1983 incluses
Introduction
De la fondation de la IVe République (1946) aux premières années du pouvoir socialiste sous la Ve République (1983), le gouvernement de la France a connu de profondes mutations.
L'État central puissant, hérité de l'Ancien Régime et renforcé par la Révolution puis l'Empire, a été contraint de redéfinir son champ et ses moyens d'action pour s'adapter à un monde en mouvement. La construction européenne, d'une part, l'essor des demandes d'autonomie locale, de l'autre, ont contribué à une redéfinition du gouvernement et de l'administration de la France. Comment et pourquoi l'État a-t-il fait face à ces mutations ? Cette redéfinition de son rôle s'est-elle traduite par un affaiblissement ou un renforcement de son pouvoir ?
Pour répondre à ces questions, nous verrons d'abord comment la IVe République a tenté de restaurer un État fort, qui s'est surtout incarné dans une administration efficace. Nous examinerons ensuite comment, sous la présidence de De Gaulle puis de Pompidou, le pouvoir politique a réaffirmé sa prépondérance sur l'administration, tout en perpétuant la tradition de l'État fort. Enfin nous montrerons comment les années 1970 ont vu l'État se dessaisir progressivement de certaines de ses prérogatives.
I. La IVe République redéfinit le rôle et les moyens de l'État (1946-1958)
1. Un État faible en apparence…
La IVe République est restée dans les mémoires, notamment du fait de la propagande de ses opposants communistes et gaullistes, comme un symbole de désorganisation et de faiblesse au sommet de l'État. Il est vrai que le mode de scrutin proportionnel utilisé pour désigner les députés de ce régime parlementaire, en favorisant la représentation d'une multitude de petits partis à l'Assemblée, rendait la constitution de majorités gouvernementales stables des plus compliquées. C'est pourquoi, en seulement douze ans

en relation

  • Institutions administratrives
    28489 mots | 114 pages
  • 11 12 institution_administratives_2
    18033 mots | 73 pages
  • Droit administratif
    43366 mots | 174 pages
  • Juge administratif
    43145 mots | 173 pages
  • Droit administratif
    36932 mots | 148 pages
  • Droit
    63745 mots | 255 pages
  • Institution administratives
    28417 mots | 114 pages
  • Droit des collectivités territoriales
    19520 mots | 79 pages
  • Géogphie 1e
    8380 mots | 34 pages
  • Institutions Administratives Et Politiques
    26891 mots | 108 pages