Étude de cas psychologie

Pages: 10 (2328 mots) Publié le: 21 mars 2013
Table des matièresTable des matières
Introduction:3
Anamnèse:3
Le parcours dans l'institution:5
Sémiologie7
Hypothèses diagnostiques:7
Conclusion8

Introduction:
Je rencontre M lorsqu'elle a 15 ans et trois mois dans le cadre d'un entretien de recherche. M est une jeune fille apprêtée, semblant prendre soin d'elle. Au début de l'entretien, elle est repliée surelle-même et tient son sac sur ses genoux avec la tête baissée. Elle finit par rapprocher sa chaise du bureau et lâcher son sac lorsque je lui demande de me parler un peu d'elle.
M m'a parlé de certains éléments de son anamnèse mais les principaux sont issus de son dossier ou fournis par la psychologue. Lors de notre entretien, M m'a semblé avoir de bonnes capacités d'élaboration et d'introspection,son discours bien qu'ambivalent est cohérent. Elle se décrit comme « méchante mais gentille en même temps » et considère que « tout le monde est gentil ». Elle ne va plus en cours depuis un mois et me dit qu'elle trouve ça bizarre que l'on puisse « aimer l'école ». Selon elle, « il faut profiter de la vie ».

Anamnèse:
M est née en Algérie. Son père et sa mère sont tous deux Algériens. Son pèrevit encore là bas tandis que sa mère est maintenant en France. Elle a deux petits frères: I et M. I a 18 mois d'écart avec M et M deux ans d'écart. M vit avec ses deux parents et I jusqu'à l'âge de deux ans en Algérie. Elle se voit comme « une enfant non désirée » et décrit la vie conjugale de ses parents à cette époque comme violente. La mère abandonne M et I à leur père lorsqu'elle est enceintede M et part pour la France. Elle compte venir chercher ses enfants lorsqu'elle aura trouvé du travail et un logement. Cette situation durera cinq ans. Leur mère revient les chercher lorsque M a 7 ans. Elle aurait été alertée par les conditions de vie de ses enfants en Algérie: livrés à eux-mêmes, errants parfois dans les rues jusque tard dans la nuit et nourris par des voisins. Avec l'accord deMonsieur, elle emmena ses enfants en France. Les informations sur ces cinq années de battements sont peu conséquentes: les raisons du départ de Madame, ce qu'il s'est passé durant ce temps pour elle et les détails de la « transaction » des enfants avec Monsieur sont inconnus. Dans les entretiens avec la psychologue lors de la première année de son placement, M explique qu'elle ne voulait pasquitter son père, elle a vécu cette séparation comme « un arrachement » selon ses propres termes. Elle se dit très rancunière envers sa mère: de la rancune envers son abandon « ma mère n'était jamais là quand j'étais petite » et de la rancune envers son arrachement forcé au père. Lorsqu'elle arrive en France, M ne parle que l'arabe, pas un mot de Français. Elle commence l'école à Paris dans une Classed'Initiation pour Non-Francophone. Elle n'aurait pas vécu cette transition comme un choc culturel. Pour elle, elle était encore petite, elle me dit « Moi je dis que tu prends conscience à 10 ans ». Elle redouble son CM2 car elle ne parlait pas encore bien le Français. M m'explique pourtant avec fierté qu'elle a appris le français en deux mois et qu'elle avait complètement oublié l'arabe. Durant sadeuxième année de CM2, la mère décide de déménager avec ses trois enfants pour vivre avec son compagnon. Ses enfants ne le connaissant pas, elle leur présente comme « leur oncle ». M rapporte les propos de sa mère comme étant « tu peux l'appeler tonton ».
Au collège, M est une élève moyenne. Ses matières préférées sont le sport, les Arts Plastiques et l'histoire. En milieu d'année de la 5e, samère déménage encore une fois, M change de collège. A cette période, elle « commence à changer » : elle est « trop pas sage » ; « je fais des bêtises et répond aux profs ». C'est également à ce moment qu'elle reçoit des nouvelles de son père pour la première fois depuis huit ans. Elle commence à devenir violente avec sa mère au point que celle-ci finissait par appeler le commissariat. Elle emmène...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Psychologie des apprentissages : étude de cas
  • Etude d'un cas clinique en psychologie
  • Psychologie du développement de l'enfant- étude de cas
  • Psychologie de l'adolescent en situation d'apprentissage : étude d'un cas en collège (3ème)
  • Étude de la psychologie selon danzinger
  • Etude De Cas
  • Etude de cas
  • Etude de cas

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !