Évolution

424 mots 2 pages
La Chine renforce sa domination de l'industrie textile-habillement mondiale
Premier producteur mondial dans la quasi-totalité des activités de la filière
La Chine s'impose comme le premier producteur mondial dans la quasi-totalité des activités de la filière textile-habillement. La performance se fonde sur les avantages compétitifs du pays, basés sur l'abondance d'une main d'oeuvre qualifiée et motivée, des coûts salariaux faibles et des infrastructures efficaces. En dépit de différents points faibles, la Chine dispose d'un potentiel de développement important de sa production de textile et habillement à long terme. Les autorités de l'industrie textile s'attachent en effet actuellement à résoudre les faiblesses du pays en matière d'expérience marketing et commerciale, de retard technologique, de manque de créativité et de réactivité, pour assurer une évolution vers des activités à plus forte valeur ajoutée. Pour citer quelques chiffres, la Chine représente aujourd’hui 26 % de la production mondiale de fibres textiles, 33 % de la production mondiale de fils, 25 % de la production mondiale de tissus, 20 % de la production mondiale de vêtements. Elle continue d’investir massivement, avec notamment 25 % des capacités installées en 2002 en filature et 72 % des capacités nouvellement installées en tissage (ces chiffres s’élevant respectivement à 16 % et 9 % pour l’Europe). La Chine est le plus gros employeur du monde en textile-habillement avec 4,7 millions de salariés dans le textile en 2002 et 2,4 millions dans l’habillement
(auxquels s’ajoutent 400 000 personnes pour les fibres chimiques, 160 000 pour les machines textiles, sans oublier 13 millions de personnes se consacrant à la production de fibres naturelles). La Chine concentre ainsi
33 % des effectifs mondiaux de l’habillement, ce qui témoigne de la productivité encore moyenne de l’industrie, si l’on rapporte ce chiffre à la part de marché de 25 % dans la production mondiale.
La Chine dispose

en relation

  • Evolution
    5602 mots | 23 pages
  • Évolution
    3288 mots | 14 pages
  • Evolution
    804 mots | 4 pages
  • Evolution
    5499 mots | 22 pages
  • Evolutions
    622 mots | 3 pages
  • Évolution
    943 mots | 4 pages
  • Evolution
    1086 mots | 5 pages
  • EVOLUTION
    782 mots | 4 pages
  • Quelles evolutions
    609 mots | 3 pages
  • Les evolutions
    841 mots | 4 pages