1. La libéralisation financière est-elle responsable des crises de change ?

Pages: 12 (2769 mots) Publié le: 4 janvier 2011
Introduction
Définir : Libéralisation financière et crises de change
La libéralisation financière correspond à la multiplication d’opérations sur les marchés financiers, eux-mêmes de plus en plus diversifiés : marchés des changes, marchés des actions/obligations. En effet aujourd’hui on lève de nombreuses restrictions. En France jusque dans les années 80 les banques n’avaient pas le droit devendre des devises aux « nons résidents » français pour éviter d’avoir une dépréciation du franc, et la fuite des capitaux.
Aujourd’hui les pays développés ont déréglementé le marché des changes.
Le forex : marché des changes mondial permet d’échanger les devises (acheter/revendre les monnaies étrangères convertibles).
Desormais ; Règle des 3D : - décloisonnement : on abolit les barrièresgéographiques.
- désintermédiation : on supprime les intermédiaires, on passe de moins en moins par les banques, les Etats vont directement sur les marchés financiers.
- déréglementation : on supprime toutes les règles. (Exple : en France en 84 suppression de la règle qui interdisait de récupérer des $ dans les banques française.)
=>L’internationalisation des capitaux a été positive car elle apermis aux Etats de se financer + facilement mais on a de gros mouvements de spéculation, on ne contrôle plus les taux de change, depuis les années 80 on a observé 3 crises de changes importantes dans le Monde, sont elles directement liées à cette globalisation financière ?
Pb : Pour qu’elles raisons certains pays sont-ils tombés en crise de change ? La libéralisation financière est-elle seuleresponsable ?

Parties
I. Les risques de la libéralisation financière et solutions apportées

1) 1er risque : le risque de change = la fluctuation de la monnaie entre la facturation d’une opération et son règlement monétaire. > mise en place d’une couverture de risques :
- Contrats à termes ; achat à un certaint aux dans un certain temps, c’est une assurance sur l’avenir, il existe deux sortesde titres dérivés : les futures = 1er contrat à terme, c’est l’engagement d’une certaine somme à payer à une date donnée.
Les options : on s’engage pour une certaine somme à une date donnée mais achat facultatif à terme ; il s’agit d’une option payante avec prime pour le vendeur.
- Termaillage : accélérer ou retarder les encaissements des devises étrangères pour plus de protection.

2)Assymétrie entre les monnaies
Rôle différent sur les marchés des capitaux, on achète les monnaies qui inspirent confiance
+ Anticipation auto-réalisatrices des agents sur les MF.
Ex : Les pays en développement ont des monnaies qui se déprécient malgré des excédents commerciaux.
Pour éviter certains problèmes certains pays ont des monnaies inconvertibles :
- L’Algérie (Dinar), elle empêche laconvertibilité de sa monnaie. Cela empêche la spéculation possible sur le dinar tout en permettant au gouvernement de contrôler tous les échanges (nécessité de passer par la banque centrale algérienne pour avoir des dinars, et vice versa)
Prb : Les marchés parallèles se développent (vente des monnaies contre $ ou €)
Depuis 2008 les algériens peuvent importer des voitures étrangères mais il est très durd’avoir des euros auprès de la banque centrale. Du coup les importateurs vont acheter sur le marché parallèle.
Sur le marché parallèle, le dinar algérien vaut 20% de moins que sur le marché officiel.
- Cuba, un peso cubain est réservé au cubain (non-échangeable) et un autre aux touristes (indexé sur le dollar) => limite la dollarisation de l’économie qui risquerait de créer de l’inflation.
-Venezuela, permet une pluralité des taux de change. Ex : pour les biens de première nécessité (denrées alimentaires), la BC fixe un taux de change 1$ = 2,60 bolivar, (monnaie forte) permet d’importer à moindre coût. Pour bien de luxe, 1$ = 4,5 bolivar.
Ceux qui arrivent à acheter des euros et des dollars peu chers (relations avec les dirigeants) les revendent au prix fort sur le marché...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Greenspan est-il responsable de la cris financière
  • Liberalisation financiere
  • Crises financieres
  • Crises financières
  • Crises financières
  • Les crises financiere
  • Crises financières
  • Crises financières

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !