100 Cesaire

8056 mots 33 pages
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

Aimé CÉSAIRE

(Martinique)

(1913-2008)

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres qui sont résumées et commentées
(surtout le poème ‘’Cahier d’un retour au pays natal’’ et les pièces de théâtre).

Bonne lecture !

Il est né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe, petit village du nord de la Martinique, dont le paysage, les vagues immenses, lui plaisaient beaucoup. Mais il était le descendant d’anciens esclaves déportés de leur Afrique natale vers l’Amérique et privés de leurs langues, de leurs religions, de leurs folklores, et il s’est senti très vite, dans l'île de son enfance qui était une colonie, seul, désorienté, mal à son aise. Il avait le sentiment très profond d’un progrès à faire, d’une pente à remonter, les Noirs n’étant pas pleinement ce qu’ils devaient être. La jeune génération de cette époque n'avait qu'une idée : s’en sortir et, pour cela, faire des études, passer tel examen, tel concours, aller en France, obtenir un poste en Afrique, au Sénégal ou ailleurs.
Son père, qui était, à Fort-de-France, fonctionnaire des contributions, lui ayant fait lire tout Dumas et d’autres romanciers français, il était passionné par la littérature, par le français, par le latin. Après l’école primaire du village, il fut aussi, au lycée Schœlcher, à Fort-de-France, un élève surdoué, intéressé par ce qu’il apprenait. Ses professeurs étaient des hommes de couleur qui croyaient avoir la mission d’élever leur peuple à un niveau supérieur de culture. L’un d’eux l’incita à continuer ses études en France.
Il obtint une bourse et, en 1932, partit à Paris, découvrit la capitale et la liberté. Au lycée Louis-le-Grand, en hypokhagne, il rencontra Georges Pompidou mais surtout le Sénégalais Léopold Sédar Senghor duquel il resta très proche pendant plusieurs années, entrant avec lui à l'École normale supérieure. Senghor lui fit connaître les contes et les légendes africains, ‘‘L’histoire de la civilisation africaine’’ de

en relation

  • rfi_fiche_cesaire_negritude
    3762 mots | 16 pages
  • Discours sur le colonialisme
    2452 mots | 10 pages
  • Rapport de stage
    1425 mots | 6 pages
  • l engagement précoce
    1638 mots | 7 pages
  • Approche explicative d'un texte poétique
    8280 mots | 34 pages
  • exposé sous l'orage
    173721 mots | 695 pages
  • Elie lescot
    5745 mots | 23 pages
  • Criminologie et medias
    3061 mots | 13 pages
  • image
    25116 mots | 101 pages
  • Devoir sur le rire
    3180 mots | 13 pages