3math1

366 mots 2 pages
*Avec sa main romaine, il tordit et mêla, dans l'oeuvre surhumaine, tout un siècle fameux [...].
* Napoléon appartient, comme Rousseau, de Maistre, Stendhal, Lamartine, à une famille d'écrivains franco-italiens,

Un héros « calme sur un cheval fougueux », c'est, selon sa propre expression, l'image que veut donner un jeune général républicain, grand capitaine, du nom de Bonaparte, qui entend d'emblée soigner sa publicité. Ainsi le mythe napoléonien naît-il dès la première campagne d'Italie en 1796. Grâce aux brillantes victoires et aussi à une habile propagande, la légende du héros invincible se développe au cours de l'époque impériale. A la chute de l'Empereur, elle subit une éclipse, mais prend un nouvel essor à sa mort, surtout avec la publication duMémorial de Sainte-Hélène qui, face à la réaction aristocratique en Europe, assimile la figure de Napoléon aux principes révolutionnaires et au libéralisme. Dans La chartreuse de Parme, l'image de Napoléon Bonaparte est tout d'abord associée à la liberté, au progrès et à la joie populaire.

Dans La chartreuse de Parme, le mythe de Napoléon est également véhiculé par d'autres personnages. En général, tous les gens qui ont été favorables à l'Empereur se révèlent de « premier mérite » et leur attitude fondamentale est le « refus sous le masque ». Pour Mosca, ancien combattant de l'armée d'Espagne, Napoléon représente l'amour de la gloire et l'enthousiasme de la jeunesse. Quant à la Sanseverina, elle pleure de joie lorsque Fabrice lui annonce sa décision de rallier l'armée de l'Empereur et regrette les beaux jours de la cour du prince Eugène, vice-roi d'Italie, le bonheur apporté par les soldats français. Non seulement fait-elle référence à Napoléon, mais encore s'exprime-t-elle le plus souvent dans ce langage napoléonien énergique qui va droit au but. Même Giletti fait preuve d'énergie et courir des « dangers réels » à Fabrice parce qu'il a été dragon dans la

en relation