80 % Au bac

Pages: 6 (1294 mots) Publié le: 3 septembre 2013
80 % au bac … et APRÈS?
 
       Stéphane Beaud est un sociologue français, né le 29 novembre 1958 à Annecy.
Docteur en sociologie de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il est professeur de sociologie à l'Ecole normale supérieure (Paris)1, où il a succédé à Christian Baudelot. Son travail porte principalement sur les transformations des milieux populaires dans la Francecontemporaine.
 
      80% au bac et après à été publiée en 2003. Cette enquête ethnographique  s'est déroulée sur dix ans (1990-2000) .Elle à pour objet de nous faire comprendre les changements contemporains de ceux que l'on appelle « les jeunes des cités »  .Pour cela l'auteur s'est installé dans le quartier où se trouvaient les lycées étudiés à savoir le lycée professionnel Diderot et le lycéegénéral et de ZUP. Les entretiens étaient effectués dans le quartier afin que les enquêtés se livrent dans un cadre familier.
2

Le lieux de l’enquête est justement une cité de logements sociaux, principalement dans le lycée de Granvelle près de Montbéliard, qui se trouve être une région industrielle où l’on retrouve, depuis les années 80 beaucoup de chômage et restructurations. Les enquêtéssont principalement des jeunes de ces quartiers de banlieus. Ces jeunes ont été au cœur du projet politique de démocratisation scolaire qui vise à amener à la fin des années 8o, 80 % de jeunes à l’obtention du bac. Cette politique de 80% de réussite au bac à pour conséquence de facilité le passage  du lycée au études supérieures via une baisse du niveau exigé pour l'obtention du baccalauréat ainsi autravers des témoignages, les élèves expliquent qu ils se contentaient de travailler un minimum pour passer à chaque fois dans la classe supérieure.
3

Le bac, beaucoup vont l’avoir souvent de justesse et pas de façon très gratifiantes avec beaucoup de redoublement, aussi, c’est la suite qui est souvent le plus difficile, même ci le diplôme était bien là. Souvent des échecs et  des déceptionscar plus ont reste longtemps dans les études et plus l'échec est douloureux. Le résultat, souvent le chômage, petits boulots juste assez pour ne pas  « tomber ouvrier comme le père » c’est ce que ces jeunes veulent à tout pris éviter. Ils ont le souhait d’une d'ascension sociale. Ce sont des jeunes qui représentent "la première génération " de lycéens dans leur famille dont ils portent tous lesespoirs.
   Les familles espèrent ainsi que leurs enfants échappent à la condition ouvrière qui est dotant plus difficile dans un contexte de crise pétrolière .
Ainsi les jeunes ne veulent pas décevoir leur famille. le résultat n’est souvent que l'obtention d'un emploi-jeune que l'on fait durer. La « démocratisation » a bien été dans le nombre mais pas dans la qualité car elle a été suivi d’unedévaluation des diplômes. Ces jeunes ont plus de rapport avec l’argent qu’avec la culture scolaire, ils voient leur études comme un « business » ils ont un discours « très utilitariste », ils se sont retrouvés dans des filières dévalorisées ; ils ont obtenu « un petit bac ». Entrés à l'université, souvent par défaut d'une orientation plus encadrée (comme les IUT ou les BTS), coupés de leur milieu ilssont incapables de travailler seuls, Selon Stéphane Beaud il y a une corrélation entre la vie dans le quartier et la réussite scolaire. leur parcours d’étudiant se résume à l'échec et à l'abandon... ils ont rencontrés de réelles difficultés dans les études universitaires comptes tenus du niveau moyen des élèves.
 
   Ce durcissement dans les études supérieur s'expliquent par une plus fortesélection due aux nombres massif de nouveaux entrants. Cependant il est bien précisé dans l'enquête que les jeunes de Granvelle souhaitaient en dernier vœux l'université, car c'est une voie d étude pour eux trop longue ils ne voient pas la fin. Cette thèse se confirme, au bout d'un an à l université les jeunes relâchent leurs efforts et arrêtent les études avant la fin de leur licence, cependant ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • 80 % Au bac
  • Fiche lecture 80% au bac...et après
  • 80% Au bac et après? de stéphane beaud
  • Fiche De Lecture 80 Au Bac Et Apr S
  • 80 Pourcents de réussite au bac ...et aprés? stéphane beaud
  • exposé staphene Beaud 80% de chance au bac
  • I. fiche de lecture sur le livre « 80% au bac… et après ? » de stéphane beaud
  • excadrille 80

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !