Accident du travail

3031 mots 13 pages
R IE H CA

Suicide et travail
Axel Hoffman, médecin généraliste à la maison médicale Norman Bethune
○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Dans l’article précédent, nous avons examiné les réactions face à un suicide au travail. Avec C. Dejours et F. Bègue, dont nous tirons l’essentiel de la présente réflexion, voyons maintenant comment le management néolibéral déstructure le monde du travail et s’attaque à ce qui constitue l’identité du travailleur, pouvant le mener ainsi à commettre l’irréparable.
○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Les difficultés personnelles ou les injustices et les violences au travail ont toujours existé. Pourtant, dans le passé, il ne semble pas que ces situations menaient aussi fréquemment à un suicide sur les lieux de travail. Deux mécanismes souvent efficaces protégeaient les travailleurs contre l’évolution vers la dépression. Dans les milieux de travail, traditionnellement tenus par des hommes, se déployaient des stratégies de défense élaborées collectivement : la souffrance y était considérée comme dérisoire, le courage, l’endurance, l’indifférence à la douleur étaient les seules attitudes dignes d’un homme, la peur ne pouvait toucher que les personnalités efféminées et méprisables. La seule manière d’échapper à la honte de ses faiblesses et de ne pas perdre son appartenance à la communauté de travail était de médicaliser les plaintes (ce mécanisme a mené entre autres à l’élaboration du syndrome subjectif post-commotionnel). En outre, des conduites d’entraide et de solidarité se déployaient autour du collègue en souffrance, le collectif de travail remplissait une fonction de prévention des décompensations.

Le rapport entre le suicide et le travail
Les suicides et tentatives de suicide sur les lieux du travail apparaissent à partir des années 90. Auparavant, le phénomène était surtout décrit chez les petits exploitants agricoles menacés de faillite et chez les salariés agricoles, soumis à des conditions de

en relation

  • Analyse de l'oeuvre aux champs
    838 mots | 4 pages
  • Michel tremblay
    1631 mots | 7 pages
  • Cest ca qui est ca
    3521 mots | 15 pages
  • exemple de plan dialectique
    1666 mots | 7 pages
  • Je n'ai pas pour maîtresse une lionne illustre
    1470 mots | 6 pages
  • ???()¶™¥£
    387 mots | 2 pages
  • gramaire
    379 mots | 2 pages
  • Loi sur la protection du consommateur
    1007 mots | 5 pages
  • Fiche technique de soins
    1187 mots | 5 pages
  • 10gouvernance_des SI
    4002 mots | 17 pages
  • Conjunction
    929 mots | 4 pages
  • allahoakbar
    1729 mots | 7 pages
  • Formation d’un nom à partir d’un adjectif
    628 mots | 3 pages
  • 15_09_21 20 20Exercices 20 20corrig C3 A9
    883 mots | 4 pages
  • label
    42714 mots | 171 pages