Actualité Économique et sociale

1394 mots 6 pages
Actualité économique et sociale
Prolégomènes : Le système capitaliste (définition, histoire et mutations récentes)
Avant propos : Le capitalisme est né vraisemblablement au début du 1er millénaire vers le 12, 13ème S dans quelques grandes cités marchandes européennes (Bruges, Anvers…). Or le capitalisme va se diffuser à grande échelle à compter de la fin du 18ème S avec l’émergence de l’industrialisation en Grande Bretagne.
- 18ème S
Si les mercantilistes ont promu, défendu l’enrichissement comme art de vivre, ils n’ont jamais théorisé le capitalisme ni employé directement ce terme. Ce sont paradoxalement les Physiocrates et les Classiques qui vont utiliser pour la 1ère fois le terme « Capitalisme ». Pour eux, le capitalisme est un système d’investissement, le capitaliste est un investisseur qui investit un capital, son capital (son argent) afin de le faire fructifier. Il y a alors 2 figures de capitalistes :
• Le préteur ou capitaliste financier, met son capital, tout ou parti, à la disposition d’un agent qui a un projet économique mais qui n’a pas les moyen de le financer lui-même. En contre parti, il recevra des intérêts pour le prêt qu’il a consentit. Chez les Physiocrates ses prêts s’appellent des avances.
• L’entrepreneur (capitaliste producteur) peut financer son projet lui-même ou faire appel au préteur. Cet entrepreneur est celui qui va produire des biens et des services pour les vendre sur le marché afin de faire un profit.
Il faut savoir que Smith et Ricardo, on défendu l’idée que l’accumulation du capital était la condition sine qua non pour augmenter la croissance économique et qu’il était donc préférable d’ouvrir les frontières, d’internationaliser l’économie pour favoriser cette accumulation du capital et donc la croissance.
- 19ème S
En réalité, le terme capitalisme va entrer dans le langage courant au 19ème S. Ce sont des théoriciens socialistes (Comme Proudhon, Blanqui, Leroux) qui vont systématiser l’usage du vocable capitalisme

en relation

  • L-actualite-economique-et-sociale
    922 mots | 4 pages
  • Rsa minilma social
    615 mots | 3 pages
  • Etude
    4562 mots | 19 pages
  • Onunu, nu
    968 mots | 4 pages
  • Auteurs de ses
    2100 mots | 9 pages
  • Veille lvmh
    1256 mots | 6 pages
  • Liberta
    1094 mots | 5 pages
  • Sites utiles
    6751 mots | 28 pages
  • Ab jur
    4330 mots | 18 pages
  • Joseph aloïs schumpeter
    8966 mots | 36 pages