Aime cesaire

Pages: 7 (1521 mots) Publié le: 22 février 2011
Le contexte africain des thèmes universels de l'oeuvre “La Parenthèse de Sang” de Sony Labou Tansi

Introduction

Sony Labou Tansi est un dramaturge africain dont les oeuvres sont essentiellement “une mise en question de la mort”(Le théâtre en Afrique Noire Francophone). Dans son drame “La Parenthèse de Sang”, Labou Tansi explore trois thèmes universels notamment: la vie, la mort et laliberté. Ces thèmes s'inscrivent néanmoins dans un contexte (référentiel et esthétique) africain.
Pour éprouver ce fait on analisera quelques aspects importants du drame où l'auteur montre qu'il est africain et qu'il écrit d'Afrique pour des spectateurs/lecteurs africains.

L'étudiante traitera donc les aspects suivants:
L'action dramatique
L'espace/cadre du texte dramatique
Les décors
Lescoutûmes africains
Le langage du TAD
Le texte didascalique
Les personnages et
La vie du dramaturge

En abordant ce texte théâtrale c'est essentiel d'avoir l'arrière-plan narratif ou fable devant soi. On démarre donc par l'action dramatique en schéma actantiel, suivi par la fable.

1.Le schéma actantiel et la fable de “La Parenthèse de Sang”

La condamnation à mort
de Libertashio par la
courmartiale

Le gouvernement Trouver et tuer
Libertashio

Les soldats La famille de Libertashio
Le 1er sergent Le fou
Marc Le 1er sergent
Pueblo & Sarkansa Marc
Le Curé Pueblo et Sarkansa
Le Docteur et Mme Portès
Le Curé

Le point-origine de la fable est le moment où la cour avait condamné a mort “lesieur Anamanta Lansa dit Libertashio”, La Parenthèse de Sang,scène 1,p28. Maintenant les soldats gouvernamentaux le recherche pour rammener à la capitale “au moins ses empreintes”,(La Parenthèse, scène 1,p12) pour éprouver qu'il est mort. Mais Libertashio est déjà décès d'une mort forte cruelle qui n'a laissé que sa tête et il a été enterré par sa famille près de leur villa. Quand lelecteur/spectateur les retrouve, ils sont en deuil, chez eux avec un fou qui s'est installé
sur la tombe du décès. Ce fou mange les pédoncules des feuilles qui tombent des arbres autour après qu'ils leur donne des noms inventés. En plus il ne cèsse presque pas de dire les mots “Pas sur le tombe de Libertashio”(La Parenthèse,scène 1,p 6).

Néanmoins des soldats gouvernementaux continuent à cherhcer pourLibertashio. Ils arrivent chez la famille en deuil. Les membres affirment que Libertashio est mort et que rien ne reste que sa tête dans le tombe. Le sergent s'en rend compte et déclare que Libertashio est en effet mort. Pourtant Marc, un des soldats, le tue. Le sergent est enterré et Marc “en une brève cérémonie incompréhensible...ses camerades le font sergent et trinquent à son succès.”(La Parenthèse,scène 1,p15)

Ainsi commence la farce tragique. Le même rituel se répète quand Marc aussi déclare que Libertashio est mort. Pueblo devient sergent et tombe amoureux de Ramana, une des filles de Libertashio. Les soldats sont maintenant tous ivres et finissent le soir en dansant avec la femme et les filles du décès.
De la même manière Pueblo et Sarkansa, les prochains 'sergents' sont aussi tués.Le deuxième soir c'est Cavacha en sergent. La famille de Libertashio est maintenant attachée à des poteaux de la verandah, prête à être fusillée. Il faut que chacun dise sa dernière volonté au 'sergent' Cavacha, qui continue à boire. Aléyo choisit d'épouser le sergent avant de mourir. Le mariage est préparé. À la fin du deuxième soir, Martial, neveux de Libertashio, en réaction contrel'absurdité commence à crier “Vive Libertashio”(La Parenthèse,scène 2,p40).
Ainsi commence la torture des prisonniers. Les soldats lui coupe la main droite et crêve l'oeuil droit. Il faut aussi que les prisonniers attendent que le mariage finit avant de pouvoir mourir.

Le troisième soir débute avec les invités de la fête de mariage qui arrivent. Le curé est selon lui plutôt là pour confesser les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Aimé césaire
  • Aimé cesaire
  • Aimé cesaire
  • aimé césaire
  • Aimé césaire
  • Aimé Césaire
  • Aime cesaire
  • Aime césaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !