ALBERT_PIERRICK_MEMOIRE_PFE_2013_

Pages: 51 (8396 mots) Publié le: 11 novembre 2015
Les lieux de la folie

Pierrick ALBERT

Introduction
I. La folie à travers l’histoire














1.1. La période antique
1.2. Le moyen âge
1.3. Du XVème au XVIème sciécle
1.4. le XVIIIème siècle
1.5. Dénonciation des conditions d’enfermements
1.6. La spécialisation des hôpitaux
1.7. Naissance du concept d’architecture thérapeutique
1.8. Le XIXème siècle en France
1.9. Lesprémisses d’une approche sensible
1.10. La vie asilaire à la fin du XIXème
1.11. Le début du XXème, retour à une approche sensible
1.12. La naissance des hôpitaux psychiatriques et la fin des asiles.
1.13. Mise en place d’une approche sensible.



1.14.. Naissance de la médecine de secteur.

II. Développement des structures psychiatriques à Nice




2.1. La psychiatrie à Nice
2.2. Les structurespsychiatriques
2.3. Les différents centres mis en places

III.L’espace vécu chez les patients



3.2. L’espace déficitaire, cause de la folie.
3.3 L’espace pathologique ou lorsque la folie induit sur l’espace perçu

IVV. Quel espace architectural pour les patients?
Conclusion
Les lieux de la folie / 2

Les lieux de la folie / 3

Les lieux de la folie / 4

Introduction
Ce projet est une propositionde réponse architecturale à une problématique de réinsertion sociale. Cette idée m’est venue l’été dernier, après avoir vu un
documentaire témoignant des grandes difficultés auxquelles étaient confrontés les
anciens pensionnaires d’hôpitaux psychiatriques lors de leur retour à la vie sociale
commune. Malgré les efforts mis en place par les institutions afin de réintégrer les anciens patients dansle contexte social ordinaire et ce dans les meilleures conditions
possibles, de nombreuses questions restent posées, comme autant d’obstacles à surmonter pour ces personnes souvent encore fragiles.



Explorer ce sujet, m’a amené à réfléchir sur les questions de l’habitat, du
confort et de l’intimité, à l’échelle d’une petite parcelle située dans un hyper centre.
Le choix du site, compte-tenude sa taille et de l’environnement urbain dans lequel il
s’insère, m’a amené à proposer un ensemble dans lequel les personnes en situation de
réinsertion seront ici locataires. D’un point de vue architectural, il était primordial de
tenir compte du vécu souvent douloureux des anciens patients. J’ai ainsi travaillé sur
des ambiances et des environnements prenant en compte des facteurs sensiblestels
que la vue, le touché et l’ouïe.

Afin de guider ma réflexion, une enquête et une connaissance approfondie
de l’évolution des institutions psychiatriques au cours de l’histoire a été pour moi incontournable. Je devais comprendre comment notre société avait traité les personnes
atteintes de problèmes psychiatriques au cours des siècles, quels types d’infrastructures avaient été mises en placepour les accueillir et quelles étaient leurs finalités.

Je me suis ensuite penché sur le développement récent des institutions psychiatriques à Nice et sur l’évolution qu’avait connue ce domaine dans les années
60 sur le plan national, notamment en choisissant de développer des hôpitaux de
secteur.

Enfin mes recherches m’ont amené à cerner les besoins spécifiques qu’il fallait
développer entermes d’espace, afin d’optimiser la réinsertion de ces personnes.

Les lieux de la folie / 5



I. La folie à travers l’histoire

1.1. La période antique

Dans la civilisation antique, les institutions hospitalières n’existent pas. Le premier lieu
de soins consacré exclusivement aux malades mentaux semble être celui de Jérusalem, en
490 avant JC. Les individus atteints de maladies mentales etmenaçant l’ordre public étaient
ainsi chassés de la cité ou condamnés à mort. L’identification d’un individu comme «sain» ou
«malade» revient au juge. Des lieux de soins sont tout de même organisés dans des temples où
la place accordée au «sensible» est importante.
«Il y avait des temples dédiés à Saturne où les mélancoliques se rendaient en foule et où les
prêtres, profitant de leur crédulité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !