Aloysius Bertrand Un rêve

Pages: 5 (1194 mots) Publié le: 12 juin 2014
INTRO

Ce texte est le récit d’un rêve, comme son nom l’indique.
atmosphère lugubre
Aloysius Bertrand (1807 - 1841) est issu dune famille pauvre et n'a jamais réussi à échapper à la misère. Longtemps inconnue du grand public, cette œuvre influencera pourtant Baudelaire ou Rimbaud par l'originalité de l'inspiration et de l'écriture du poème en prose. Aloysius Bertrand est le précurseur dupoème en prose. "Un rêve" se présente comme le compte-rendu d'un rêve relaté dans une atmosphère à la fois mystique et tragique.

I- Un imaginaire gothique

La lune a une action maléfique, car elle lézarde les murailles de l’abbaye. La forêt est représentée comme un labyrinthe. Le Morimont grouille d’une activité désagréable. L’abbaye s’oppose à la forêt. L’abbaye est un lieu sacré, chrétien, dontle principal personnage caractéristique est Dieu, et la forêt est un lieu sauvage, païen (avec le chêne), caractérisé par le diable. Les "rires féroces" ont un caractère satirique.
C'est l'évocation d'un monde inquiétant : la première phrase, avec sa tournure archaïque plonge le lecteur dans un espace sombre, celui du Moyen-âge (dans le reste du poème : abbaye, capes, les pénitents noirs(Inquisition), le supplice de la roue).
Le deuxième paragraphe est placé sous le signe de la mort "glas funèbre", "pénitents noirs", de la douleur "sanglots", "cris", "supplice" et du sadisme "rires féroces".
"La chapelle ardente", "la robe blanche", "les cierges" -> champ lexical de la lumière qui s'oppose à l'atmosphère sombre du début du poème -> antithèse
"la robe blanche" s'oppose aux "pénitentsnoirs" -> antithèse
L'assonance en [si] "cierges de cire" montre le passage à des sonorités plus douces.
Les derniers mots "et je poursuivais d'autres songes vers le réveil." dédramatisent le cauchemar.

II- Un récit de rêve ?

présence du « je » → le narrateur est à la fois témoin et acteur.
A partir du troisième paragraphe, le narrateur nous donne des indications, sur les personnagesprésents dans son rêve. Il nous informe de la situation critique dans laquelle chacun se trouve. Il y a un moine à l'agonie, une jeune fille pendue et le bourreau avec le narrateur, qui s’avère être auteur et acteur àintrusion du narrateur (ligne 11). Le rêveur et le condamné sont le même personnage. On se demande d’ailleurs quel crime il a commis. On a une identification des deux autres personnages auquatrième paragraphe, avec une description symétrique du moine et de la jeune fille : on apprend d’abord leur nom (Dom Augustin et Marguerite), puis le narrateur évoque la mort de chacun, ensuite il nous décrit les vêtements qu’ils portent (habit de cordelier et robe blanche d'innocence), et enfin, il nous indique le motif du feu (chapelle ardente pour le prieur défunt et des cierges pour lajeune fille). Au cinquième paragraphe, le « mais moi » provoque un effet de rupture : une rupture syntaxique (par l'utilisation de la conjonction de coordination "mais"). Le « mais moi » est une distorsion maligne de ce qui s’est passé. Il y a un renversement de tout ce qui a précédé. Le condamné échappe à la mort. L'eau va remplacer le feu. Marguerite évoque la pureté.

III- Un poème en prose

Cetexte est structuré par des paragraphes, que l’on pourrait nommer des couplets ou strophes. Le rythme et la disposition particulière font penser à un poème en prose. Ce texte est structuré par des reprises anaphoriques, telles que « ainsi j’ai vu », ou « ainsi je raconte ». Elles produisent un effet de réalisme, insistant sur le témoignage direct du narrateur. Le vocabulaire employé évoque desreptiles : "murailles lézardées", "tortueux", "grouillant". Il y a des allitérations en "r"à"furent d'abord", "raconte", "muraille". Ces allitérations renforcent la structure des strophes, cela rend plus cohérent. Il y a des phrases nominales (sans verbes). Le narrateur perçoit des sons avec des allitérations en "f" et en "l". Un dialogue entre les différents sons dans chaque scène est suggéré...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Un rêve de aloysius bertrand
  • Un rêve d' aloysius bertrand
  • Un rêve
  • Commentaire littéraire un rêve aloysius bertrand,
  • Aloysius bertrand
  • Aloysius bertrand
  • Aloysius bertrand
  • Aloysius Bertrand

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !