Alphonse de Lamartine - Commentaire du poème l'automne

689 mots 3 pages
Commentaire du poème L՚Automne de Alphonse de Lamartine

Alphonse de Lamartine né à Mâcon le 21 octobre 1790 et mort à Paris le 28 février 1869, est un poète, romancier, dramaturge et prosateur en même temps qu'un homme politique français qui participa à la Révolution de février 1848 et proclama la Deuxième République. Il est l'une des grandes figures du romantisme en France, le mouvement littéraire de la première moitié du 19ème siècle. Il inaugure le mouvement romantique par ses célèbres poèmes. Son poème « l'Automne » a été publié en 1820 dans le recueil Les méditations poétiques, à ce temps-là, le romantisme français faisait ses premières pas, donc il était en phase d՚établir. Dans ce poème, le poète décrit la nature, qui est toujours présente pour lui. De plus, il exprime sa langueur à propose de la mort qui est partout présente, même dans la nature automnale.

Tout d՚abord, il faut dire qu'il s՚agit d՚un poème qui est composé de huit quatrains, tous les vers sont des alexandrins. Il s’agit aussi d’un poème à forme fixe. Il y a une grande régularité dans la structure du poème et une grande régularité dans la rythmique. Nous pouvons bien observer ce fait dans les rimes qui sont croisées jusqu’à la fin du poème. En effet, l'auteur s'exprime à la première personne du singulier et tend à rendre son œuvre plus personnelle, il insuffle à son style une dimension lyrique. En ce qui concerne l'analyse détaillée de ce poème, le poète se trouve dans un bois en automne. Il dit : « Salut ! bois couronnés » (vers 1). Il parle aussi de « l’obscurité des bois » (vers 8). Le poète se promène, il marche seul. « Je suis d’un pas rêveur le sente ier solitaire » (vers 5) dit-il. Sa promenade le pousse à rêver, à se perdre dans ses pensées et son regard sur la nature est vague, lointain et idilique. C'est-à-dire que la description subjective de la nature d՚automne constitue une saison mentale pour le poète. Dans la description qu’il fait de la nature en automne, le poète

en relation

  • L'automne
    614 mots | 3 pages
  • Le coton
    471 mots | 2 pages
  • L'automne de lamartine, commentaire composé
    1443 mots | 6 pages
  • Automne
    385 mots | 2 pages
  • L’automnede lamartine
    472 mots | 2 pages
  • Lamartine
    19546 mots | 79 pages
  • je sais pas
    812 mots | 4 pages
  • anthologie sur la poesie romantique
    2729 mots | 11 pages
  • anthologie 2 727dc5
    7727 mots | 31 pages
  • Commentaire l'automne lamartine
    346 mots | 2 pages