Amour

Pages: 2 (255 mots) Publié le: 14 novembre 2012
L'attachement est une absurdité, une incitation à la douleur. Les êtres s'attachent et deviennent dépendants les uns des autres à tel point quelorsque l'un vient à partir, le monde s'écroule autour de l'autre . - Est-ce possible d'aimer quelqu'un de cette façon, de lui porter tantd'attention sans pourtant l'aimer de l'amour inconditionnel ? Est-ce normale de vouloir croiser ses yeux, d'entendre sa voix, de toucher son cœur et d'êtreavec lui sans lui donner votre cœur ? Et pourtant, on lui laisserait bien ce dernier. Qu'il le prenne et qu'il en fasse ce qu'il en veut. On saitqu'il lui fera attention. Et c'est justement ce qui est le plus étrange. Être confronter a l'amour de votre vie, mais que le frôler avec envie. Sansvouloir aller plus loin. Et pourtant on voudrait plus, on voudrait pouvoir mélanger nos âmes, mais une force nous en empêche. Non que son cœur soitdéjà pris, même s'il est déjà conquis, il pourrait être la plus simple des cibles de cupidon. Mais pour l'instant, notre cœur ne peut pas allerplus loin. Bien qu'il aimerai, il en est incapable. Et c'est peut-être cela qui est merveilleux. D'aimer une personne a un point tel que même la vienous empêche de la perdre. Et que si un jour, l'amour qu'éprouve ces deux personnes l'une envers l'autre deviendrais réciproque, leur cœurspourraient s'ouvrir et s'abandonner. Mais pour l'instant, un lien si fort les unis que rien ne pourrait les séparer, et c'est ça qui a de plus beau.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mon amour
  • Mon amour
  • Amour
  • L amour
  • L amour
  • Amour
  • Amour
  • Amour

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !