Analyse économique des pratiques liés à l'externalisation

Pages: 30 (7333 mots) Publié le: 9 décembre 2010
Colloque « Aspect Juridiques de l’Externalisation » Centre de Droit des Contrats (Université de Lille II) - Département de Sciences Juridiques (Groupe EDHEC) / 21/11/1997.

Analyse Economique des Pratiques Liées a l’Externalisation
Eric BROUSSEAU
UniversitÈ de Nancy II & ATOM (UniversitÈ de Paris 1) E.Mail: * EricBrousseau@compuserve.com ATOM, Université de Paris I Panthéon Sorbonne, 106-112Bd de l’Hôpital, 75 647 Paris Cedex 13 Tel: (33)-1-55 43 43 21—Fax: (33)-1-55 43 20

A paraître, Petites Affiches, N° 147, Décembre 1998, 0. Introduction Depuis maintenant plus d’une décennie sous l’influence de nouvelles modes managériales, de l’intensification de la concurrence, de l’émergence de nouvelles techniques de coordination interentreprises (en partie assises sur les capacités destechnologies de l’information et de la communication), de l’émergence de multiples prestataires spécialisés exploitants des « niches » dans tous les domaines des services aux entreprises, du renforcement du pouvoir d’actionnaires devenus plus « court-termistes », (etc.) les entreprises ont entrepris un vaste mouvement de recentrage sur leur « métier ». Il s’agit de simplifier la gestion desentreprises en en diminuant la taille et en limitant la diversité de leurs activités tout en bénéficiant d’une division accrue du travail qui, selon les principes de l’analyse économique, permet d’augmenter la productivité. Cette évolution des pratiques s’est accompagnée du développement de nouveaux outils d’analyse pour essayer de comprendre les motivations essentielles de ces décisions et d’émettre desrecommandations afin de les réaliser au mieux. Ces outils économiques renseignent les juristes sur les facteurs d’efficience mis en avant par les économistes pour évaluer le bien fondé, ou au contraire l’absence de justification, des décisions d’externalisation et de leur modalités de réalisation pratiques. Deux voies d’analyse sont privilégiées par les économistes pour juger de pratiques quirelèvent, selon leur jargon, du choix d’un mode de « gouvernance » d’une « transaction » (i.e. coordination de deux activités entre deux unités techniquement séparables): _ La première est celle de l’économie néo-institutionnelle dans sa branche de la théorie des coûts de transaction (Coase [1937], Williamson [1975, 1985]) qui stipule qu’une entreprise décidera de « faire » elle-même (internalisation)ou de « faire faire » par un tiers (externalisation) selon que la somme des coûts de

—2— production et de transaction sera plus élevée lorsqu’elle utilise la transaction fugitive de « marché » ou l’intégration au sein d’une « hiérarchie » (Cf. § 1); _ La seconde est la théorie évolutionniste (Nelson & Winter [1982], Dosi et al. [1988), Dosi [1988], Freeman [1990], Teece et al. [1994]) quiinsiste sur les limites cognitives des organisations et souligne, en conséquence, qu’afin de maintenir leur avantage concurrentiel, elles doivent consacrer leurs efforts aux seules activités qu’elles maîtrisent et qui constituent le « coeur » de leur métier, laissant au marché le soin de coordonner les activités les plus étrangères des unes aux autres. D’autres approches proposent également des voiesd’analyses complémentaires. Il nous semble, cependant, que l’essentiel de l’argumentation économique tient dans ces deux catégories d'analyses dont nous reprenons les principaux arguments dans cette contribution. Après être revenu sur la présentation des raisonnements à la base de l’analyse économique du choix d’une forme de gouvernance (§1), nous présenterons les arguments qui sont en généralproposés pour analyser la décision d’intégrer verticalement ou externaliser (§ 2). Dans les deux cas, cela nous amènera à souligner que c’est moins l’externalisation en soit qui pose problème que la forme qu’elle prend. On sera alors conduit à montrer comment le développement de relations « partenariales » doit souvent être associé à la politique d’externalisation... ce qui nous conduira à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse de la pratique à domicile
  • introduction a l`analyse economique
  • Tfe
  • Maitrise des risques liés à l'externalisation de la fonction comptable d'une entreprise
  • Analyse de pratique ide à bichat
  • Analyse de pratique aide à la toilette
  • Analyse de pratique ide à bichat
  • Comment le droit réagit-il aux phénomènes économiques liés à l'ouverture des marchés ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !