analyse de l'effet de l'âge et du climat sur la qualité du vin (analyse basée sur un texte d'Ashenfelter)

845 mots 4 pages
PREDICTING THE QUALITY AND PRICES OF BORDEAU WINES : Orley Ashenfelter

3. Crus et Temps (climat)
A- expérimentation

- c’est de connaissance commune de dire que le climat a un impact sur la qualité d’un fruit en général

- Ex : Californie : il ne pleut jamais, l’été est sec / raison : « high-pressure weather system settles each summer over the California coast and produces a warm, dry growing season for the grapes planted there ».

- Bordeaux : grande variation du climat au cours des années : été sec et chaud / sec et humide / froid et sec / froid et humide

FIGURE 2

- les meilleurs crus correspondent aux années où les mois d’août et septembre ont été sec et chaud durant la saison de « pousse » (growing season) et où l’hiver a été humide.
=>fig 2 : les étés chauds et secs : crus dont les vins matures obtiennent les prix les plus élevés (dark point) Les étés secs et humides : crus dont les vins matures obtiennent les plus faibles prix (light point)

1973 : anomalie
=> NEANMOINS on voit bien que le climat a un impact déterminant sur la qualité du vin : - cadran au nord-est : sec et chaud => meilleur prix - cadran au sud-ouest : humide et froid => moins bon prix - 2 autres cadrans : mixtes des deux (compensation)

- Le mieux serait de contrôler l’effet du climat sur la qualité du vin en faisant une expérience aléatoire contrôlée => MAIS on ne peut pas contrôler le temps (climat), on fait donc des « expériences naturelles : possible en France, à Bordeaux par les aléas climatiques d’une année sur l’autre : il y a suffisamment de variation pour identifier les effets causaux qui nous intéressent + la qualité des vins est très bien vérifiée, vérifiable à travers les prix pour mesurer les effets du temps (climat) sur la qualité.

B- théorisation du projet expérimental : approche hédonique

TABLE 2

Voici les résultats de la régression des prix des vins sur les variables temps/ climatiques (du temps qu’il fait).
Les régressions sont

en relation