Analyse La chasse-galerie

733 mots 3 pages
La chasse-galerie

Dans les contes et les légendes du Québec, la peur et le mal sont fréquemment utilisés pour faire passer des messages. L’Église, qui autrefois était très présente dans la vie des gens, utilisait le Diable comme figure principale de la peur et du mal pour effrayer la population. De plus, ce conte raconte l’histoire de quelques bûcherons à la veille du jour de l’an, pour qui l’alcool joue un rôle proéminent dans cette légende. Le voyage spirituel des travailleurs, leur camaraderie et leur façon de penser sont les trois thèmes qui ressortent le plus dans ce conte légendaire du Québec.

Dans ce conte, le voyage spirituel est vu comme une sorte de rêve, car étant donné que les bûcherons ont beaucoup bu, ceux-ci ont l’impression qu’en faisant un pacte avec le diable, leurs désirs pourront devenir une réalité, car à cause de leur longue solitude, ils sont prêts à tout faire pour passer du temps avec leurs proches, même si c’est pour quelques heures. (p.14 L110 à 114)
Une fois le pacte réalisé, les travailleurs prennent le canot volant ensemble pour aller rejoindre leur amoureuse à Lavaltrie. > (p.12 L121 à 123) Premièrement, cette citation est une comparaison, car la distance qui sépare Lavaltrie et Gatineau peut être parcourue en quelques mois, mais aller aussi vite qu’ veut dire faire le voyage très vite, soit disant quelques heures. Deuxièment, > est un euphémisme qui signifie qu’ils ont vendu leur âme au diable, donc s’ils font un faux pas, ils vont directement en enfer.
Ainsi, en tant qu’être humain, on perd notre sens de vie pour quelques moments de plaisir éphémères.

Puis, étant donné que les bûcherons travaillent ensemble depuis longtemps, le sentiment de camaraderie est très fort entre eux, car ils savent qu’ils peuvent compter les uns sur les autres s’ils éprouvent des difficultés. De plus, pendent la période des Fêtes, la solitude est repoussée pour laisser place à joie de vivre et à la célébration de la nouvelle année.

en relation

  • journal de bord 2
    389 mots | 2 pages
  • quatre soldats
    973 mots | 4 pages
  • Synthèse génération
    1579 mots | 7 pages
  • Ligne du temps histoire de l'art
    668 mots | 3 pages
  • Cours histoire de l'art louvre
    1680 mots | 7 pages
  • Histoire de l'art, l'affiche rouge
    641 mots | 3 pages
  • Tour effel histoire des arts
    781 mots | 4 pages
  • dossier seminaire arts de la rue
    1277 mots | 6 pages
  • art de vie celte
    316 mots | 2 pages
  • Commentaire de film, le film, dans le film, chaque maison, à sa façon,
    656 mots | 3 pages
  • Histoires des arts : Centre Beaubourg
    829 mots | 4 pages
  • Histoire de l'art
    459 mots | 2 pages
  • Petite histoire design
    4497 mots | 18 pages
  • Musée de la mode
    1013 mots | 5 pages
  • Histoire de l'art 2010-2011
    800 mots | 4 pages