Analyse "la musique" charles baudelaire

Pages: 6 (1482 mots) Publié le: 29 janvier 2013
La musique de Baudelaire

Baudelaire est naît à Paris en 1821. Il perd son père à l’âge de six ans. Après des études secondaires à Lyon puis au lycée Louis le Grand, Baudelaire mène une vie marginale et de bohème dans le Quartier latin.
En 1841, sous la pression de sa famille, il embarque pour les côtes d’Afrique et de l’Orient. Il séjourne à l’île Bourbon (La Réunion) et, en rentrant à Parisen 1842, écrit ses premiers textes. Il s’éprend de l’actrice Jeanne Duval.
En 1844, sa famille s’indigne de sa vie de débauche. Baudelaire devient alors journaliste, critique d’art et critique littéraire.
1857 est l’année de publication des Fleurs du Mal. Baudelaire est attaqué en justice pour « immoralité » (la même année que Madame Bovary) et condamné : plusieurs poèmes sont retirés durecueil  et l’auteur doit payer une amende. Baudelaire est très affecté par cet échec et sombre dans la misère (et dans la maladie). Le poids des dettes s’ajoutant aux souffrances morales, Baudelaire est frappé en 1866 d’un malaise qui le rendra paralysé et aphasique. Il meurt en 1867.
 

Introduction

Les poètes entretiennent souvent une relation avantageuse avec les autres arts.
Le recueil LesFleurs du Mal ( en 1856) témoigne de cette influence. Dans « La Musique » il nous fait comprendre comment il ressent l'audition d'un morceau de musique, que nous pourrions par exemple attribué à Richard Wagner. Pour nous permettre d'entrer dans sa sensation auditive, Baudelaire fait recourt à une vaste métaphore qui structure le texte et dont le voyage maritime, sert à évoquer les états d'âmecontrastés du poète.D'emblée le lecteur est saisi par le caractère éminemment métaphorique de ce texte. Au lieu d'analyser la musique qu'il écoute, Baudelaire nous la donne à entendre le rythme et les sonorités. Le comparé « la musique » n'est présent que dans le titre et l'incipit. Le comparé « la musique », disparaît, puis apparaît le comparant « la mer », l'audition du morceau de musique estdevenu un voyage en voilier avec toutes ces accidents possible. A partir du second vers la métaphore filée est presque absente.Il est probable que Baudelaire s'inspire ici de la musique de Wagner qui redonna une grande importance à l'orchestre tout au long de ses opéras prenants et envoûtants comme l'océan.
La mer offre en effet ici l'idée de l'immensité et surtout du mouvement. .

Forme dupoeme

Le poème La Musique est formé de 2 quatrains et 2 tercets, C'est un sonnet irregulier Les Vers : alternance d'alexandrins Six rimes : les 2 premières strophes ont une rime en commun en – oile, donc rimes croisées sauf les 2 dernières qui sont plates.(Ambiguïté du sens de « mer» (vers 1 et vers 13) )(C'est un poème composé comme un morceau de musique ;en 3 mouvements :1) ouverture très brève(phrase 1, vers 1)2) développement central passionné (jusqu’au vers 13)3) final très brutal, heurté, chaotique, sans verbe :silence de l’auditeur quand la musique s’achève )Le rythme : 3 strophes identiques, la dernière est une inversion par miroir qui reflète en inversant : silence opposé au bruit, renverse le poème

+ Le poème « La Musique » est formé de deux quatrains et de deux tercets.Deux mètres sont utilisés : l'alexandrin alterne avec le pentasyllabe. Le poème est bâti sur six rimes disposées selon le schéma abab cbcb ded eff alternant rimes féminines et rimes masculines.On peut remarquer que le poème « La Musique » n'est pas un sonnet car il ne présente pas la structure traditionnelle ni du sonnet à forme marotique (ABBA / ABBA // CCD / EED), ni du sonnet à forme française(ABBA /ABBA // CCD /EDE). Le sens du poeme

Pas de champ lexical de la musique car Baudelaire ne parle pas de musique en spécialiste, en critique, ni en musicien mais en ignorant pris par une transe, une possession indescriptible «me prend» vers 1.L’émotion est plus violente car Baudelaire est ignorant, innocent donc plus aisément séduit, plus naïf. Sentiments extraordinaires donc il fait un jeu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse du poème La Musique de Charles Baudelaire
  • Analyse Au Lecteur de Charles Baudelaire
  • Analyse "L'albatros" de Charles Baudelaire
  • Analyse Une charogne (Charles Baudelaire)
  • Analyse : a une passante de charles baudelaire
  • Analyse de "a une passante" de charles baudelaire
  • Chant d'automne, charles baudelaire (analyse)
  • Analyse du poeme recueillement de Charles Baudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !