Analyse littéraire

406 mots 2 pages
Analyse littéraie

À l’époque du 17e siècle, le roi Louis XIV à une très grande influence sur la littérature, ce qui donne naissance au classicisme. Par l’apparition de ce courant littéraire, Jean de La Fontaine compose Les Fables(1668) où apparait « Le loup et le chien». Dans cette fable, un loup envie un chien de son confort, mais estime que sa liberté a plus de valeur. Le texte démontre qu’aux yeux de certaines personnes, rien ne vaut autant que la liberté. Cette fable se rattache au classicisme, car elle traite de la misère, le confort et de la liberté. De tous les thèmes présents dans cette œuvre, la liberté est la plus présente. Cell-ci n’a pas de prix aux yeux du loup. La métaphore « Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor»(V.40) montre qu’aux yeux du loup, il est mieux de pouvoir courrir et bouger aisément, car rien ne vaut autant que cette liberté. En effet, en utilisant le therme « un trésor », le loup veut dire qu’il n’accepterait même pas un trésor contre sa liberté. Même si ce mode de vie l’oblige à faire certains sacrifices. Dans l’hyperbole « le loup n’avait que les os et la peau »(V.1), l’exagération sur le fait qu’il manque de nourriture montre qu’il fait un énorme sacrifice, celui de toujours chasser sa nourriture. Même avec ce sacrifice, le loup est heureux d’être libre et aime son mode de vie. Donc, la liberté n’a pas de prix aux yeux du loup, mais cela lui coute quand même quelques sacrifices. Un autre thème qui se démarqque dans cette œuvre est celui du confort. Il se reflète en partie avec l’embonpoint du chien. L’extrait «il ne tiendra qu’à vous […] d’être aussi gras que moi » (V. 13-14) est une comparaison, car l’auteur utilise les therme « aussi que » pour mettre en image le chien comme modèle. Elle démontre que le chien est vie bien par sa grosseur, car il exprime le fait qu’il a une vie parfaite en pouvant manger chaque jour. En ayant une vie confortable, le chien est donc plus gros ce qui empêche le loup de la manger. Le

en relation

  • Qu est ce qu une analyse littéraire
    478 mots | 2 pages
  • analyse litteraire
    788 mots | 4 pages
  • Analyse litteraire
    427 mots | 2 pages
  • Analyse litteraire
    408 mots | 2 pages
  • Analyse littéraire
    523 mots | 3 pages
  • Analyse littéraire
    274 mots | 2 pages
  • Analyse litteraire
    779 mots | 4 pages
  • analyse littéraire
    664 mots | 3 pages
  • analyse littéraire
    296 mots | 2 pages
  • Analyse littéraire
    778 mots | 4 pages