Analyse sociologie femme

Pages: 17 (4039 mots) Publié le: 12 décembre 2014
INTRODUCTION ET CONTEXTE
Depuis le Moyen-âge, les femmes occupent une place plus ou moins grande sur le milieu du travail, que ce soit dans le domaine du textile ou même de la vente. Toutefois, la lutte pour conserver cette place perdure depuis ce temps. Le rôle « inférieur » de la femme dans la société patriarcale d’autrefois rend ce combat des plus difficile. Il faut attendrela Première Guerre mondiale pour observer un changement dans le milieu du travail occupé presqu’uniquement par les hommes, laissant alors le domaine familial aux femmes. Avec les hommes déployés sur les différents territoires d’Europe, les femmes sont demandées d’occuper une place transitoire sur le marché. Malgré leur bon travail, le retour des hommes leur font perdre leur place, car la sociétépréfère garder les femmes dans le domaine domestique.1 Puis, la Deuxième Guerre mondiale frappe aux portes de l’Europe et le travail des femmes dans les usines est encore une fois sollicité et nécessaire. La fin de la crise lance les femmes sur le milieu du travail et celles-ci gagnent finalement une place dans différents domaines, même ceux avec une majorité masculine. Mona-Josée Gagnon «décritpour la période allant de 1940 au début des années 1970 les modifications des attitudes syndicales face au travail des femmes. Les syndicats, qui s’opposaient au travail féminin avant 1940, vont peu à peu l’accepter … »2. Au Québec, le mouvement féministe prend une ampleur radicale et c’est en 1973 qu’il y a création du Conseil du statut de la femme. Il devient aussi, en 1975, l’unique provinceayant un article concernant la discrimination dans sa Charte des droits et libertés de la personne3. Une question apparaît alors : si la condition des femmes dans le milieu du travail au Québec est, sur papier, égalitaire face à celle des hommes, pourquoi ne l’est-elle pas en pratique ? En effet, les femmes font faces à la discrimination, l’intimidation et l’hostilité dans leur milieu de travail,spécialement dans les domaines où les hommes se retrouvent en majorité et ce, encore aujourd’hui en 2014. Prenons le cas de la construction au Québec, milieu où les femmes occupent un pourcentage minoritaire de 1,3%, soit « 2174 sur une main-d'œuvre totale de 163 314 ».4 Non seulement elles sont massivement minoritaires, mais ces femmes font aussi face à plusieurs menaces tous les jours,expliquant pourquoi « 60% des travailleuses abandonnent leur métier après 5 ans »5. Malgré le projet de loi 46 élaboré par la commission de la construction au Québec (CCQ) dans lequel des règles stipulent la favorisation des femmes dans ce milieu, seulement « 7% des employeurs emploie au moins une femme et ce sont le plus souvent des entreprises de grande taille »6. Hors le fait que la genteféminine n’est pas favorisée dans ce domaine, elle est aussi dégradée par les employeurs et employés masculins. Elles sont soumises à moins d’heures de travail (donc des salaires notamment inférieurs à ceux alloués aux hommes) et contrainte à des tâches plus « féminines » telles que la décoration, la peinture, les touches de finition, etc. Évidemment, cette situation n’est pas passée sous silence. Dansun reportage de Radio-Canada, le Conseil du statut de la femme énonce des solutions possibles, telles que rendre obligatoire un minimum de 3% de femmes sur les chantiers de construction, de retirer le permis aux entreprises qui ont été accusées d’harcèlement sexuel, de former les conseillers/conseillères en orientation dans les écoles pour qu’ils fassent la promotion du métier et instaurerune tolérance zéro envers l’harcèlement.7 Toutefois, cela ne reste que des propositions et les femmes du Québec se retrouvent encore priseprises dans cet environnement malsain. Tout cela soulève donc la question : « pourquoi les femmes n’ont-elles pas les mêmes droits et la même place que les hommes sur les chantiers de construction au Québec ? ». Certaines hypothèses viennent en tête, comme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • analyse sur la femme
  • Analyse des sites municipaux (sociologie)
  • Analyse critique en sociologie
  • Analyse déclaration des droits de la femme
  • Analyse femme au chapeau
  • Analyse Formelle La Femme en Vert
  • Analyse de ''la femme qui pleure'' picasso
  • Analyse la Femme Fardée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !