Analyser un début de film

1115 mots 5 pages
ANALYSER UN DEBUT DE FILMTITRE DU FILM :REALISATEUR : ANNEE DE REALISATION : |
Les débuts de films sont réflexifs et complexes.|
1.La question des bornes.Où se termine le début du film ? Quels éléments narratifs permettent de le délimiter ? Quelles marques soulignent éventuellement cette articulation (fondu, carton, etc.) ?||
2. Le film y parle de sa fabrication.Quels renseignements sont donnés par le générique ? On pourra les classer par types d'activités ayant concouru à la réalisation du film : production, écriture, comédiens, prise de son et d'images, tournage, éclairage, décors, effets spé-ciaux, montage, musique, etc. Le générique de début est-il exhaustif ou bien partiel (l'usage contemporain renvoie le géné-rique exhaustif à la fin) ? S'il est partiel, quelles mentions ont été sélectionnées ? Comment sont-elles mises en valeur et hiérarchisées ?||
3. Le film y mentionne ses sources.Si le film est une adaptation, comment le livre adapté est-il mentionné ? Le film évoque-t-il discrètement ou plutôt os-tensiblement cette dette ? Pourquoi ? Le film mentionne-t-il un rapport avec des faits réels et, si oui, comment ?||
4. Le film évoque parfois le dispositif cinématographique.Le début de film propose-t-il au spectateur une réflexion sur le dispositif de projection et de réception cinématographique : redoublement du cadre de l'écran, ouverture au noir ou à l'iris, présence de miroirs ou de "machines à voir" : caméras, télévisions, appareils photos, jumelles, lunettes, etc.||
5. Les débuts de films sont polyphoniques.Quel inventaire peut-on faire des différentes matières de l'expression filmique employées dans ce début : matières visuelles : images en mouvement (nature des images, nombre de plans, tailles, angles, mouvements, éléments représentés, etc.) et mentions écrites (dans l'espace diégétique ou non, contenu textuel, polices utilisées, etc.); matières sonores : paroles (voix in, hors-champ, off, contenu des discours, caractéristiques des voix,

en relation

  • Ecriture
    392 mots | 2 pages
  • Début du cinema
    731 mots | 3 pages
  • Incendies
    517 mots | 3 pages
  • Sans Nom 1
    747 mots | 3 pages
  • Hobbes leviathan
    1301 mots | 6 pages
  • Le cueilleur de fraises
    890 mots | 4 pages
  • YOUNG MR FORD
    1385 mots | 6 pages
  • Les peplum et le cinéma
    4074 mots | 17 pages
  • HDA La Vita Bella
    927 mots | 4 pages
  • e=mc2 mon amour
    518 mots | 3 pages
  • Journal
    332 mots | 2 pages
  • Charlie chaplin
    948 mots | 4 pages
  • anthologie du cinema hollywoodien
    945 mots | 4 pages
  • David claerbout, le temps en image
    2942 mots | 12 pages