Andreï makine le testament français

Pages: 5 (1144 mots) Publié le: 28 août 2011
Andreï Makine est né en 1957 en Sibérie, à Krasnoïarsk, au nord de la Mongolie. Après avoir suivi des études à Kalinine et à Moscou, il enseigne la philosophie à Nougorod. C’est en 1987 qu’il arrive en France, où il finira par obtenir l’asile politique. Mais ses conditions de vie et de logement sont d’abord précaires : une petite chambre entre Belleville et Ménilmontant et, un temps, un caveau duPère Lachaise. L’écriture, chez Makine, constitue une vocation précoce. Ses manuscrits rédigés en français sont dans un premier temps refusés. Les éditeurs ne peuvent visiblement se résoudre à accepter qu’un Russe écrive directement dans la langue de Proust, cette seconde langue qu’il maîtrise depuis l’âge de trois ans, grâce à sa grand-mère. En 1990, l’écrivain parvient enfin à imposer unpremier texte intitulé La Fille d’un héros de l’Union soviétique. Une grande carrière littéraire commence alors, avant la consécration en 1995 et la triple obtention des prix Goncourt, Goncourt des Lycéens et Médicis pour Le Testament français en 1995.
Il suffit de parcourir la biographie de l’auteur du Testament français pour s’apercevoir que le roman est d’inspiration autobiographique. Lenarrateur du récit a bien des points communs avec son auteur. Tous deux ont abordé la France par sa littérature ; tous deux ont d’abord vécu Paris comme une amère expérience ,tous deux sont devenus, à l’âge adulte, écrivains. Mais nous ne devons pas nommer ce roman simplement biographique, car « la vérité qui dépasse cinq lignes c’est le roman ». Pour comprendre cette œuvre géniale nous devons plongerplus profondément dans l’histoire racontée. C’est la vie d’un garçon qui passe l’été avec sa sœur chez sa grand-mère à Saranza. En ce moment commence le mélange des deux histoires – celle d’un enfant qui grandissant cherche son identité et celle d’une femme d’origine française qui vit la plupart de sa vie à Russie. L’enfant découvre tout un monde nouveau à travers les récits de sa grand-mère.Il connaît la France, son histoire et sa culture, ses particularités : les vins, les fromages et le repas qui « pouvait devenir une les en scène, une liturgie, un art ». Pour le petit enfant les histoires de Charlotte lui découvraient la France, le pays magique, le pays des livres et de cette langue mélodieuse et belle. Ses récits nourrissent sa curiosité, il veut apprendre tout possible de cepays pour pouvoir à la fin partager ses connaissances avec ses camarades pendant « le jour le plus heureux de mon adolescence » comme sa grand-mère le faisait. Mais en un moment cet enfant grandit et a besoin de s’identifier. Perdu ses parents il veut rejeter cette « illusion française ». Le jeune homme subit un « retournement » , revient à la « vie réelle » . Enfin, dit-il, « je me sentis russe». L’enfant rêveur laisse place à l’adolescent russe qui plonge dans la vie réelle, les filles et les prostituées, l’amitié avec Pachka et l’intégration à l’école enfin réussie. Le temps passe et le narrateur se retrouve vingt ans plus tard, à l’âge adulte. C’est en ce moment que l’histoire du roman se mélange avec la vie de l’auteur qui entre dans la peau du narrateur. En cherchant son identité ildécouvre sa propre France et la vivre réellement. Il vit à Paris et le seul désir c’est de faire venir sa grand-mère chez lui. Pour cette raison il prépare dans son appartement une chambre arrangée soigneusement des meubles qui ont pour le but de recréer l’atmosphère de sa maison à Saranza. Mais ce rêve reste irréalisable. A la fin il apprend la nouvelle da la mort de sa grand-mère. Et aveccela il reçoit le héritage d’elle. A la fin de sa vie Charlotte relève la vérité concernant la vie de narrateur : c’est que le héritage français en effet n’existe pas - la mère était russe, fille de koulak, et s’appelait Maria Stepanovna Dolina. Avec cette trahison, cette « illusion française » le roman se clôt. Mais le roman ne concerne pas seulement la vie de ce jeune homme, mais aussi la vie de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Andrei Makine Le Testament Francais
  • Commentaire composé extrait le testament français, andreï makine
  • Le testament français d'andréï makine
  • A. makine "le testament français"
  • Andrei makine
  • Andreï makine
  • La musique d'une vie
  • Testament francais dissertation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !