andrea bruno

1189 mots 5 pages
ANDREA BRUNO

Andrea Bruno travaille sur la conservation et la restauration du patrimoine urbain, des musées et des édifices publics. Ses ajouts s'adaptent aux bâtiments toutefois, leur aspect contemporain contraste avec l'ancienneté des architectures initialement présentes. Pour l'architecte, la restauration d'un patrimoine est le faite de le faire revenir un circuit vital. Elle doit être fonctionnelle et contraster avec le bâtiment à rénover. En effet, le travail doit être visible pour ne pas enlever l'authenticité de la première couche. Les caractères d'un bâtiment doivent être conservés. Le travail de l'architecte dans la restauration ne consiste pas seulement à recopier l'architecture initiale avec des techniques et des matières différentes mais il consiste à en faire une réappropriation. Il s'agit de restaurer mais également de concevoir. Ainsi, il souhaite par son travail respecter l'histoire d'un bâtiment tout en lui donnant une nouvelle modernité. Nous allons étudier les principales étapes de sa démarche. Pour cela nous allons analyser deux exemples de restauration d'Andrea Bruno réalisés sur des édifices monumentaux de deux centres historiques dégradés: la chapelle des Brigittines à Bruxelles en Belgique et le Château de Rivoli en Piemonte en Italie.

Pour réhabiliter un bâtiment, Andrea Bruno procède en plusieurs étapes . Tout d'abord, il prend le temps de bien comprendre le bâtiment et son environnement. En effet, il souhaite respecter le paysage mais aussi sauvegarder la mémoire du bâtiment initial. Pour ceci, une analyse sur l’époque de construction, l’histoire de l’évolution du bâtiment et son langage architectural est nécessaire. Prenons l'exemple de la chapelle des Brigittines a Bruxelles. Anciennement un centre spirituel, la chapelle était de style Italo-flamand. Suite a de nombreux bombardements, le bâtiment est désaffecté comme monument religieux et est alors utilisé au XVIII ème siècle comme école, mont de piète,

en relation

  • CertifExemples_F
    1932 mots | 8 pages
  • jkgkn
    724 mots | 3 pages
  • Andreas Gursky
    1286 mots | 6 pages
  • La vie de galilee bertolt brecht
    1430 mots | 6 pages
  • Bruno wevi
    2673 mots | 11 pages
  • Uhkjnbj
    569 mots | 3 pages
  • Sartre la nausée
    8178 mots | 33 pages
  • la vie de galilée
    7377 mots | 30 pages
  • Le dieu du carnage
    5848 mots | 24 pages
  • Bibliographie femmes cadres
    338 mots | 2 pages