Anouilh

Pages: 5 (1137 mots) Publié le: 24 février 2011
COMMENTAIRE COMPOSE

Sujet : commenter l’extrait d’Antigone selon les axes suivants :
- une manière originale de concevoir l’exposition ;
- ce qu’apprend le spectateur et
- les relations entres ces informations et l’action ;
- le sens et les enjeux de cette présentation dans le cadre de la reprise d’un mythe antique.

Après Sophocle, Jean Anouilh, auteur duXXe siècle, reprend le mythe antique d’Antigone en 1944. Cette nouvelle version de la Tragédie est alors considérée comme subversive.

Comment l’originalité de l’exposition a-t-elle une influence sur la reprise du mythe antique ?

Dans une première partie, nous étudierons les caractéristiques originales du Prologue, puis dans une deuxième partie, nous détaillerons les informationsapportées aux spectateurs, et enfin dans une troisième partie, les procédés d’actualisation du mythe.

La scène d’exposition de cette pièce fait preuve d’originalité par rapport à celles des Tragédies classiques. En effet, le Prologue est un personnage à part entière qui est l’intermédiaire entre les spectateurs et les personnages, il est omniscient : (« elle pense qu’elle va mourir » ligne 10).De plus, il s’adresse au public (« ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone » ligne 12) alors que d’ordinaire, ce sont les personnages qui en dialoguant, présentent l’intrigue sans s’inquiéter des spectateurs. On peut aussi noter que tous les personnages sont présents (« tous les personnages sont en scène » didascalie) alors que dans la Tragédie classique, ils ne sont que deux outrois.

Les personnages sont présentés comme des acteurs qui se prépareraient encore en coulisses (« il va falloir qu’elle joue son rôle jusqu’au bout » ligne 13). Le Prologue détruit ainsi l’illusion théâtrale et crée une distance émotive entre spectateurs et acteurs. Alors que sa fonction d’origine était d’exciter la curiosité du spectateur, il ne ménage aucun suspens et dévoile même la fin del’histoire (« elle va mourir » ligne 10) et (« il ne devait jamais exister de mari d’Antigone, […] seulement le droit de mourir » lignes 39 à 41) et la Tragédie est annoncée dès le départ (« il n’y a rien à faire » ligne 12), ce qui est contraire à toutes les habitudes. Ce prologue se détache ainsi des caractéristiques des scènes d’exposition dans la Tragédie classique.

Le personnage du Prologue estcomme une machine à redistribuer les rôles, qui fait un portrait physique et mental de chaque personnage. Il fait un panoramique des personnages dans leur solitude et leurs activités quotidiennes.
Le premier paragraphe et la fin du second sont consacrés à Antigone, ce qui montre l’importance de son personnage. Son portrait est marqué par le fait qu’elle soit jeune avec la répétition de « jeune »lignes 4, 7 et 11. On insiste ensuite sur sa maigreur lignes 3 et 6 qui symbolise le dépouillement du personnage. De plus, elle est seule (« seule face au monde » ligne 8 et « rêvait dans son coin » ligne 29) ce qui montre sa marginalité. Puis la grandeur qu’elle va prendre au cours de la pièce est développée (« surgir » ligne 6 et « se dresser » ligne 8) tout en faisant référence au caractèretragique qui lui est propre (« elle aurait bien aimé vivre » ligne 11).
Le spectateur apprend aussi que Ismène est la sœur d’Antigone, ligne 15. Son portrait est fait par comparaison avec celui de l’éponyme (« bien plus belle qu’Antigone » ligne 25).
Le champ lexical du bonheur (« rit », « heureuse ») qui est lié à Ismène, marque la différence entre les deux sœurs, l’une est superficielle etfaite pour être heureuse, l’autre est solitaire et destinée à mourir.
C’est ensuite le portrait d’Hémon qui est dressé. Il est lié à celui d’Ismène (« le jeune homme avec qui parle la blonde, […] c’est Hémon » lignes 20-21) pour montrer sa superficialité (« goût de la danse et des jeux » ligne 24), puis il est défini comme le fiancé d’Antigone pour le lier à son destin (« le droit de mourir »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anouilh
  • Anouilh
  • Antigone de anouilh
  • Jean anouilh
  • Jean anouilh
  • Jean anouilh
  • 47 anouilh
  • Jean Anouilh

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !