Anouilh

1137 mots 5 pages
COMMENTAIRE COMPOSE

Sujet : commenter l’extrait d’Antigone selon les axes suivants : - une manière originale de concevoir l’exposition ; - ce qu’apprend le spectateur et - les relations entres ces informations et l’action ; - le sens et les enjeux de cette présentation dans le cadre de la reprise d’un mythe antique.

Après Sophocle, Jean Anouilh, auteur du XXe siècle, reprend le mythe antique d’Antigone en 1944. Cette nouvelle version de la Tragédie est alors considérée comme subversive.

Comment l’originalité de l’exposition a-t-elle une influence sur la reprise du mythe antique ?

Dans une première partie, nous étudierons les caractéristiques originales du Prologue, puis dans une deuxième partie, nous détaillerons les informations apportées aux spectateurs, et enfin dans une troisième partie, les procédés d’actualisation du mythe.

La scène d’exposition de cette pièce fait preuve d’originalité par rapport à celles des Tragédies classiques. En effet, le Prologue est un personnage à part entière qui est l’intermédiaire entre les spectateurs et les personnages, il est omniscient : (« elle pense qu’elle va mourir » ligne 10). De plus, il s’adresse au public (« ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone » ligne 12) alors que d’ordinaire, ce sont les personnages qui en dialoguant, présentent l’intrigue sans s’inquiéter des spectateurs. On peut aussi noter que tous les personnages sont présents (« tous les personnages sont en scène » didascalie) alors que dans la Tragédie classique, ils ne sont que deux ou trois.

Les personnages sont présentés comme des acteurs qui se prépareraient encore en coulisses (« il va falloir qu’elle joue son rôle jusqu’au bout » ligne 13). Le Prologue détruit ainsi l’illusion théâtrale et crée une distance émotive entre spectateurs et acteurs. Alors que sa fonction d’origine était d’exciter la curiosité du spectateur, il ne ménage aucun suspens et dévoile même la fin de

en relation

  • Anouilh
    5022 mots | 21 pages
  • Anouilh
    1109 mots | 5 pages
  • Anouilh
    704 mots | 3 pages
  • Jean anouilh
    642 mots | 3 pages
  • Jean anouilh
    499 mots | 2 pages
  • Antigone de anouilh
    1857 mots | 8 pages
  • Jean Anouilh
    478 mots | 2 pages
  • Jean anouilh
    573 mots | 3 pages
  • Jean anouilh
    315 mots | 2 pages
  • Jean anouilh
    1666 mots | 7 pages