Anthropologie des aps

5089 mots 21 pages
|Anthropologie des APS |

> Comment vous voyez la production sur les APS ?
> Les revues de description de gestes techniques, sur l’analyse des techniques sportives…
> Le deuxième type ce sont les productions d’histoire (ce sont des sensations, ce n’est pas trop de l’histoire !).
> Les productions sont pauvres par rapport aux productions scientifiques. Mais ça ne touche pas le même public. Chez les civilisations latines, toujours le dualisme, corps et esprits. Les techniques en générale sont sous-considérées. Donc relativement peu de productions intéressantes.
> Marcel MAUSS (Les techniques du corps, 1934).
> Pour lui le fait sportif c’est un « fait social total » comme l’inscription d’une activité dans une totalité dynamique au sein de laquelle se meuvent les objets et les autres. Imbrication entre l’objet et l’homme. Le sport est un fait social total. Toute la société le connaît, en parle, consomme du sport…
> Paradoxe, ce phénomène concerne toute la société mais très peu étudié.
> Retard des études sur le phénomène sportif et sur les pratiques (les techniques).
> La science autour des APSA est développée mais pas trop sur les techniques.
> Pourquoi les techniques sportives ne sont pas plus développées ?
( Parce que le sport est considéré comme un épiphénomène, dans ses formes extérieures.
> Il n’est jamais considéré comme un fait d’importance, comme un fait social.
C’est important mais c’est un épiphénomène.
> Ce n’est donc pas un phénomène profond de la société.
> On pourrait dire pour clore ce premier niveau d’analyse, que tant qu’on analysera les APS comme des épiphénomènes ou des phénomènes qui concerne l’enveloppe externe de l’homme, voir la biologie humaine, on sera toujours dans des études superficielles.
> Il faut changer de regard, pour dépasser cette idée de techniques mécaniques.
La question centrale est

en relation

  • Introduction histoire du sport féminin
    693 mots | 3 pages
  • Anthropologie L1 Sociologie
    2680 mots | 11 pages
  • Sociologie du corps
    864 mots | 4 pages
  • Communication
    988 mots | 4 pages
  • Didactique et pédagogie
    4368 mots | 18 pages
  • Lexique
    9867 mots | 40 pages
  • Montesquieu et la séparation des pouvoirs
    2047 mots | 9 pages
  • Lexique Tech de com
    37510 mots | 151 pages
  • histoire de l'eps de duclerc
    31000 mots | 124 pages
  • EPS Autonomie et relation professeur eleves
    17537 mots | 71 pages