Apprendre à vivre

1521 mots 7 pages
Apprendre à vivre

Intro : Selon Montaigne, il n’existe pas, je cite ‘de sciences (plus) ardue que de bien et naturellement savoir vivre cette vie’.
Cette citation révèle une certaine contradiction: vivre est une science -or la science suppose l’apprentissage- mais savoir vivre doit aussi être naturel.
En effet, aux premiers abords, la vie semble allée de soi : être vivant est un état de faits et non une action. Il semble donc que la vie ne nécessite aucun effort particulier et notamment, aucun effort d’apprentissage. Cpdt, si comme le dit Montaigne, savoir vivre sa vie est une ‘sciences ardue’, c’est qu’il faut ‘Apprendre à vivre’. Cela suppose, par opposition à la première approche, que la vie ne nous ait pas dû, qu’elle ne va pas de soi et que, par conséquent, ‘vivre’ nécessite un effort d’apprentissage. Autrement dit, pour vivre, il faut avoir le mérite d’avoir saisi le sens de la vie. Le verbe ‘Apprendre’ peut désigner le fait de comprendre la vie mais aussi, au sens transitif, le fait de l’enseigner, de donner des leçons de vie.
PB : Cette dualité au sein même de la vie qui semble d’un côté allé de soi, de l’autre, nécessiter un apprentissage conduit à se demander si nous avons réellement besoin d’apprendre à vivre.
Plan : La vie semble être à première vue une évidence (I), cependant il semble qu’elle nécessite un certain apprentissage (II). Si apprentissage il y a, est t’il véritablement pertinent ? (III)

I) La vie : une évidence

-Quand un enfant vient au monde, on dit qu’il ‘nait’, c'est-à-dire que son corps prend vie, que c’est le début de sa vie. Or dès la naissance, l’enfant à cette capacité de vivre : sans que personne ne lui ait encore appris quoi que se soit, il respire, son cœur bat, ses organes fonctionnent, permettant ainsi à son corps de se conserver, de vivre. Il semble donc qu’avant même qu’on lui apprenne à marcher, à parler, à jouer, il sache déjà vivre.
-De même, au niveau cellulaire, les cellules n’ont pas besoin qu’on leur

en relation

  • Apprendre à vivre
    486 mots | 2 pages
  • Peut-on apprendre à vivre?
    1685 mots | 7 pages
  • Peut-on apprendre à vivre ?
    618 mots | 3 pages
  • Peut on apprendre a vivre
    838 mots | 4 pages
  • Dissertation apprendre à vivre
    1578 mots | 7 pages
  • Faut-il apprendre à vivre
    639 mots | 3 pages
  • Peut-on apprendre à vivre ?
    954 mots | 4 pages
  • Peut-on apprendre à vivre ?
    3269 mots | 14 pages
  • Peut on apprendre a vivre
    1702 mots | 7 pages
  • Faut il apprendre à vivre
    877 mots | 4 pages