Approche historique de la médecine traditionnelle dans la caraïbe

Pages: 13 (3040 mots) Publié le: 9 juin 2011
Approche historique de la médecine traditionnelle dans la Caraïbe
et en Amérique centrale
Le programme TRAMIL, méthodologie et application

Dr. Bernard Weniger
Université Louis Pasteur, Strasbourg

1. L’espace culturel caraïbe et latino-américain

Le bassin caraïbe est formé, dans sa partie orientale, par l’arc des petites Antilles, au centre, par les Grandes Antilles(Porto-Rico, Jamaïque, Cuba et Ile d’Haïti) et par les régions côtières d’Amérique Centrale et du nord de l’Amérique du Sud sur sa périphérie. Il s’agit d’une région constituée essentiellement de savanes tropicales, avec alternance de saisons sèches et saisons humides et un climat chaud éventuellement tempéré par l’altitude. La richesse floristique de la région est le résultat de la combinaison d’élémentsappartenant aux écosystèmes d’Amérique du Nord et du Sud, auxquels s’ajoutent des aires biogéographiques particulières comprenant un grand nombre d’espèces endémiques. Ces écosystèmes se révèlent néanmoins très vulnérables, tant par l'incidence des catastrophes naturelles que par le déboisement dont souffrent certains des pays concernés sous la pression démographique.

Confrontéehistoriquement à trois grands modèles culturels, le modèle amérindien des origines, le modèle européen de la colonie et le modèle africain issu de l'esclavage, la région présente une situation extrêmement contrastée tant du point de vue humain que culturel. Au 14ème siècle, alors que l'empire aztèque atteignait des niveaux élevés du développement dans la région centrale du Mexique, le déclin de lacivilisation Maya, qui occupait le sud du Mexique, le Guatemala et une partie du Honduras, avait commencé, probablement par suite de la sécheresse et de l'épuisement des sols. Du Nicaragua jusqu’en Colombie s’était épanouie la culture Chibcha qui s’effondrera rapidement après la conquête européenne. La côte nord de l'Amérique du Sud était occupé par les Tainos et les Karibes. Ces deux groupes ethniquesavaient également peuplé la plupart des îles des Caraïbes. Les Taínos étaient des agriculteurs et les chasseurs accomplis qui occupaient la majeure partie des grandes Antilles. Les Karibes, pour leur part, étaient semi-sédentaires et de tempérament guerrier.

La conquête espagnole des grandes Antilles au début du 16ème siècle fut rapide. Les premiers contacts avec les populationsamérindiennes furent cordiales, mais se dégradèrent très vite quand les Espagnols mirent en place un système de travail forcé pour les populations autochtones. Les populations amérindiennes insulaires furent pratiquement anéanties en une cinquantaine d’années par les maladies importées d’Europe et les nouvelles conditions de vie imposées par les colons. La fièvre de l’or poussa ensuite les conquistadors versl’Amérique centrale et l’Amérique du Sud, et ce n’est qu’à la fin du 16e siècle que des noyaux de peuplement européens, s’établissent peu à peu de manière définitive dans la Caraïbe insulaire et que le développement des terres agricoles commencent (indigo, canne à sucre, café).

L’effondrement de la main d’œuvre amérindienne aura comme conséquence la mise en œuvre d’un système de traited’esclave d’origine africaine, qui se développera considérablement au 17e et 18e siècle avec l’exploitation grandissante des terres agricoles et la multiplication des manufactures. On ne saura passer sous silence les formes de résistance des Amérindiens survivants et des esclaves fugitifs, qui purent parfois s’organiser en petites unités socio-économiques dans des zones reculées de certaines îles desGrandes Antilles.

Ces formes de résistance contribueront à maintenir vivace certaines traditions amérindiennes et africaines et marqueront durablement les formes culturelles traditionnelles du Nouveau Monde. L’espace caraïbe et latino-américain sera diversement touché par la traite et par l’apport africain sous son aspect culturel. Si Cuba, Haïti et la Jamaïque furent fortement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Medecine moderne et medecine traditionnelle
  • Medecines traditionnelles
  • Médecine traditionnelle
  • Paludisme, medecine traditionnelle et medecine moderne
  • médecines traditionnelles dans le milieu hospitalier
  • La médecine traditionnelle chinoise
  • PARTIE 1_Les approches traditionnelles
  • Médecines traditionnelles africaines

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !