Articles de communication

Pages: 9 (2207 mots) Publié le: 18 juin 2014
Paul ABADIE 23/04 /2014
ACSE 1






Le présent dossier vise à montrer certains problèmes majeurs de grandes-villes françaises et européennes. Vous pourrez voir également une des solutions proposée par les habitants eux-mêmes, et repris par des politiques et des associations.
Les 3 articlessont les suivants :
*La Jonquera
*Les activités illicites la nuit
*Un Maire la nuit ?

J’expose donc les deux premiers problèmes, suivie d’une solution originale et attractive pour régler certains problèmes récurrents.
La Jonquera
La Jonquera, ville catalane touristique, présente à côté de nombreuses boutiques le plus grand marché de prostituées d’Europe.
La Jonquera est une villefrontalière d’une superficie de moins de 60km² où sont implantés une dizaine de maisons closes, et qui détient 3016 habitants dont 800 prostituées. La Jonquera est ainsi considérée comme le plus grand bordel d’Europe. Elle doit à sa situation transfrontalière, d’être au cœur des trafics les plus divers et sur le passage de nombreux clients. Chaque week-end, près de 4000 hommes, essentiellement des français,déferlent à la Jonquera. Elle est connue pour son activité commerciale dense, au même titre que la ville du Perthus, qui dépend de la municipalité de la Jonquera. La Jonquera se différencie du Perthus par la présence sur son territoire d’une activité prostitutionnelle importante. L’économie de cette ville repose avant tout sur le tourisme français de proximité qui arrive en masse, 7 millions devisiteurs en 2012, pour profiter des produits moins chers comme l’essence, le tabac, l’alcool, les contrefaçons. Autour de la route nationale et de ses rocades, se trouvent 14 supermarchés, 12 parfumeries, 15 stations-services.
Ce trafic pèserait 1.6 milliard d’euros par an

En Espagne, le plus vieux métier du monde profite d’une législation souple. En Catalogne, la prostitution estinterdite dans la rue, mais pas dans les maisons closes. Il y aurait selon une enquête du Midi Libre 350 000 prostituées en Espagne dont 30 000 en région catalane. La discrétion de ces maisons closes est mise en avant afin de ne pas déranger le vrai business de la Jonquera qu’est le tourisme. Pourtant les faits sont là selon l’Indépendant, la plupart de ces filles venues du monde entier sont «tenues»par des réseaux mafieux originaires de l’Europe de l’est. «Il y a quinze ans, les prostituées étaient quasiment toutes espagnoles. Il n’y en a quasiment plus aucune. Les filles sont surtout roumaines, bulgares, russes, ukrainiennes, brésiliennes, nigérianes, le plus souvent amenées par des groupes mafieux de traite des êtres humains», témoigne un policier de La Jonquera. Les proxénètes se sontsolidement établis dans les dizaines de maisons closes que renferme la ville. Un marché aux esclaves qui n’a jamais été aussi prospère ni aussi étendu. En Espagne, selon Midi Libre ce trafic pèserait 1,6 milliard d’euros par an. «Un petit bordel avec 10 à 15 filles rapporte plus qu’une boîte de nuit» a rapporté le sociologue Dominique Sistach.

Les femmes de la Jonquera confondues avec lesprostituées

La police catalane est parfaitement au courant des clans mafieux opérant dans la zone frontalière. Il s’agit de gangs de trafiquants et de proxénètes qui contrôlent le flux des filles, pour la plupart étrangères, qui échouent dans l’industrie prostitutionnelle. Une hôtelière témoigne «Tu croises des gens bizarres, les dealers sont partout, les macs aussi, des magasins blanchissent del’argent… C’est pourri, les jeunes veulent se barrer, les touristes vont finir par fuir». «Il y a aussi des conséquences pour les femmes qui vivent à la Jonquera qui sont confondues avec des prostituées. Elles sont accostées régulièrement, elles font attention à comment elles s'habillent, se maquillent et où elles se promènent» raconte un habitant de la ville. Les habitants de La Jonquera ne savent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Article
  • Article
  • Articles
  • Article
  • Article
  • article
  • Les articles
  • Un article

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !