Assertivité et pratiques non assertives

Pages: 5 (1202 mots) Publié le: 30 novembre 2011
L'assertivité et les pratiques non assertives.

I] l'assertivité

Quatre attitudes permettent de définir les comportements humains:

– la fuite
– la manipulation
– l'agressivité
– l'assertivité

L'assertivité est un comportement et un outil de communication, c'est également l'affirmation de soi dans le respect mutuel.

Si nous devions le définir, l'assertivité permetd'exprimer et de défendre sa position, ses valeurs, de façon clair et non agressive tout en acceptant les différences.

Une personne assertive est une personne qui est par exemple capable d'arrêter de fumer, de choisir ses amis, son travail. Est assertif celui qui fait des choix en assumant les conséquences et respecte ses envies.

Les principaux usages de l'assertivité sont de dire « non »,d'accepter un refus, d'initier une relation, critiquer, complimenter et développer l'intimité.

Comment être assertif?

En se respectant (défendre ses valeurs et ses sentiments) et en respectant autrui (accepter les différences des autres).

Pour développer son assertivité il est possible d'effectuer des stages de formation et du coaching d’environ 1200 € pour deux jours.

Cependant, nousdisposons d'assertivité naturelle mais l'éducation efface cette assertivité naturelle.

Au sein de l'entreprise, l'assertivité connait des avantages. En effet, cela permet le respect des valeurs humaines, une individualité plus performante plus orientée vers le travail d'équipe, une meilleure communication au niveau interne, des objectifs clairs et négociés et une formulation claires desopinions. Mais même si l'entreprise a des intérêts à développer l'assertivité au sein de ses équipes, la réalité s'avère plus complexe car il y a une méconnaissance de l'assertivité et une absence parfois volontaire du développement de l'assertivité dans les équipes.

Il faut donc retenir que l'assertivité est un puissant outil de communication et un outil qui devient indispensable au management. Iln'empêche que nous sommes tous des humains qui fonctionnons avec des émotions et que être dans cette démarche assertive ne veut pas dire que nous ne passons pas en fonction du moment dans une attitude de domination, d'évitement ou de retrait.

II] Les pratiques non assertives

LA SOUMISSION :
Définition : Le mot Soumission décrit un rapport entre deux entités dont l'une influence lecomportement de l'autre sans quelle soit forcément consentie en instaurant une dépendance vis-à-vis de l’autre personne.
En psychologie sociale, il est communément admis l'existence de deux types de soumission :
1. La soumission librement consentie se rapporte à un procédé de persuasion défini par les sociologues français Joule et Beauvois ;
2. La soumission à l'autorité. (expérience de Milgram).Les deux types de soumissions :
1. La soumission librement consentie
C’est la traduction de Joule et Beauvois (1987) d'un concept de psychologie sociale (Compliance without pressure) introduit par Freedman et Fraser en 1966 pour décrire la conséquence d'un procédé de persuasion qui conduit à donner l'impression aux individus concernés qu'ils sont les auteurs de certaines décisions.De cette manière, une personne pourrait ainsi modifier son comportement, ses objectifs et ses choix avec le sentiment d'être responsable de ces modifications.

2. L'expérience de Milgram
C’est une expérience de psychologie réalisée entre 1960 et 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram.
Cette expérience cherchait à évaluer le degré d'obéissance d'un individu devant une autoritéqu'il juge légitime et à analyser le processus de soumission à l'autorité, notamment quand elle induit des actions qui posent des problèmes de conscience au sujet.

LA DOMINATION
Définition : La Domination vient du verbe « dominer ». Ce mot décrit une situation où, un être et bien souvent un groupe est en position d'imposer par tout moyen à sa convenance.
D'après Weber, il distingue...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cas pratique du couple non-marié
  • Analyse de pratique non port gants
  • Assertivité
  • Assertivité
  • Assertivite
  • Assertivité
  • l assertivité
  • Assertivité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !