Aurélia mardon- les premières règles des jeunes filles : puberté et entrée dans l’adolescence.

Pages: 6 (1450 mots) Publié le: 28 avril 2010
Aurélia Mardon, Les premières règles des jeunes filles : puberté et entrée dans l’adolescence.

Aurelia Mardon, sociologue, a écrit « Les premières règles des jeunes filles ».
Dans son article, Mardon traite de l’arrivée de premières règles chez les jeunes filles et de l’impact qu’elles ont. Elle se pose la question de savoir si la ménarche, qui est l’arrivée des premières règles, peutêtre considérée comme un processus de socialisation durant l’adolescence (page 111).

Afin de répondre à cette problématique, Aurélia Mardon a réalisé 80 entretiens entre 2002 et 2006 avec des collégiennes, des lycéennes, des parents ou encore des professionnels du monde scolaire (page 111), elle a également analysé des articles et ouvrages rédigés par des professionnels tels que despédiatres, psychologues ou journalistes.*

Pour A. Mardon, l’adolescence est tout autant déterminée par la puberté que par les changements qui s’opèrent dans les pratiques culturelles, ainsi l’arrivée des règles change les actions et les attitudes des adolescentes, les font devenir elles même, les font se définir en tant que femme, pour l’auteur, les transformation pubertaires ont un impact sur lafaçon dont les adolescents (aussi bien filles que garçons) adoptent les codes culturels de leur classe d’âge et plus encore en ce qui concerne le code vestimentaire (page 126). En d’autres termes, l’arrivée des règles changent une jeune fille, la transforme en femme dans le sens où cela lui ouvre les portes de la procréations mais aussi de la responsabilisation, c’est une étape importante dans leparcours de la vie d’une femme, et selon l’auteur, nous n’y prêtons pas assez d’importance, la puberté et la crise d’adolescence ne sont pas seuls processus de socialisation, c’est ce que Aurélie Mardon a voulu rappeler par le biais de cet article.

Pour commencer son article, Mardon a traité de l’histoire de la ménarche. En effet, jusque dans les années 60, les filles étaient peuinformées de ce qu’étaient les règles car cela était tabou, et lors de leur arrivée se demandaient toujours ce que c’était, les règles étaient un sujet tabou (« les menstruations ont constitué un tabou de la pudeur bourgeoise bien après la seconde guerre mondiale » page 112). Aujourd’hui, les modèles éducatifs incitent les parents, et surtout les mères ou grands-mères à en parler aux jeunes filles, pourqu’elles sachent ce qui leur arrive lorsqu’elles les ont pour la première fois. La ménarche constitue un évènement important dans la vie d’une fille, c’est un passage de l’enfance à l’âge adulte, et il faut les y préparer.

Nous allons nous intéresser au développement de l’idée de A.Mardon, et des ses arguments. Les jeunes filles sont informées de l’existence des règles grâces à leursmères, grands-mères, copines, entourage mais aussi grâce à des brochures dont parle Mardon (brochures de marques de serviettes périodiques par exemple) ou encore en SVT dans un chapitre consacré à la reproduction et la puberté (page 110). Les méthodes employées par ces personnes sont différentes selon les méthodes qu’elles même ont reçues ou non, certains préfèreront s’informer par le biais de livre quimènera à des discussions mères filles, d’autres profiteront de la naissance du petit frère ou de la petite sœur pour aborder le sujet, les méthodes sont différentes selon les mères, certaines en parleront librement, et d’autres, n’ayant pas eu droit à toutes ces explications lorsqu’elles ont eu leurs premières règles, attendront que leur fille leur pose des questions, ou même attendront le jourmême, chaque jeune fille est préparée différemment à ce changement, ce qui engendre le plus souvent des réactions différentes elles aussi. (pages 114-115-116)

Mardon souligne que l’arrivée des règles chez une jeune fille va agir sur la définition qu’elle a d’elle-même et de son statut. L’auteur va se baser sur les récits de l’arrivée de règles chez différentes jeunes filles pour en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les filles et la puberte
  • Benedict ruth
  • la scolarisation des jeunes filles
  • Les droits des jeunes filles en inde
  • Les jeunes filles enceintes
  • Les premières règles du basketball
  • A l'ombre des jeunes filles en fleurs
  • Le mariage des jeunes filles mineures au mroc

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !