Autobiographie

Pages: 11 (2718 mots) Publié le: 24 avril 2012
Littératures francophones du monde arabe -2-

La littérature « beur »



Jan Goes

0. Prélude

Les « beurs » sont-ils français ou arabes, maghrébins ? Beaucoup d’entre eux répondront « les deux ».

Après les tentatives désespérées de la première génération d’immigrés de se fondre dans le paysage, la deuxième, voire la troisième revendique son identité bien particulière. Lalittérature « beur » peut par conséquent être considérée comme une littérature émergente, au carrefour du monde roman et du monde arabe.

Un an après le premier volet de « Littératures francophones du monde arabe », et pour les besoins de

cet article, certaines données sont reprises. En effet, un petit rappel, et une comparaison de la littérature « beur » avec la littérature maghrébine de languefrançaise ne me semblent pas inutiles (cf. le

paragraphe 2).

1. Introduction

Il y a une vingtaine d’années, le phénomène « beur » s’est manifesté au grand jour par la

« marche des beurs » du premier décembre 1983, suivie en 1984 de la création de SOS

racisme. C’est à peu près à ce moment-là que le mot beur lui-même est entré dans notre

vocabulaire courant. Quelques années plus tard, nousrencontrerons sa petite sœur : la

beurette.

En vingt ans, la littérature beur s’est constituée en nouvel espace littéraire, ou plus précisément en un nouvel espace littéraire francophone. On pourrait la qualifier de littérature

émergente, ou en d’autres mots : « un complexe de phénomènes culturels, linguistiques,

idéologiques et sociaux qui donnent lieu à un nouveau corpus de textes,à de nouvelles

sensibilités et qui font partie de la littérature moderne dans une situation de continuité

et de rupture » (cf. Pinçonnat, 2000 : 247, note 1

1

). Dans ces quelques pages, nous allons essayer d’explorer la continuité et la rupture de cette littérature par rapport à cet autre espace littéraire francophone qu’est la littérature maghrébine de langue française.

2. Quelquesaspects de la littérature maghrébine de langue française

La littérature maghrébine de langue française est un phénomène assez récent, elle

constitue, elle aussi, un nouvel espace littéraire, qui vient se greffer sur une tradition





Ce texte est une version légèrement adaptée d’un exposé fait aux VIIIes

« Journées de la francophonie »

de l’Université de Iasi (Roumanie), du20 au 23 mars 2002. Je remercie les éditeurs des actes dem’avoir donné l’autorisation de les publier dans Romaniac. Nous traduisons de l’anglais.

millénaire de littérature arabo-persane. Elle recouvre trois périodes, qui sont évidemment perméables, ne fût-ce que parce que les auteurs les plus âgés les ont vécues toutes

les trois.

On pourrait distinguer en effet trois grandes générations :celle des pionniers (les années trente), la génération des « aînés », les « grands frères (et sœurs) », et puis, la nouvelle génération : les premiers ont commencé à écrire sous la colonisation, les seconds

ont connu la déchirure des luttes d’indépendance, les derniers vivent les indépendances

et l’époque post-coloniale, connaissent la France, et y séjournent parfois. Les derniersnés, ceuxqu’on dit « nés en France », les beurs et les beurettes, pourraient constituer la

quatrième génération, mais, font-ils encore partie de la littérature « maghrébine » ?

La richesse actuelle de la littérature maghrébine de langue française est dans une certaine mesure tributaire de la politique coloniale qui a été menée. Ainsi, elle est très riche

en Algérie, colonie de peuplement, où lafrancisation de l’enseignement a été la plus

poussée : « La littérature algérienne est aujourd’hui encore la plus abondante des productions littéraires francophones du Maghreb. » (Joubert, 1994 : 8). Comme l’enseignement en arabe ne fut pas vraiment démantelé au Maroc et en Tunisie, (ces deux pays

étaient des protectorats), la littérature francophone y naît un peu plus tard, à côté...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Autobiographie
  • Autobiographie
  • Autobiographie
  • Autobiographies
  • Autobiographie
  • L autobiographie
  • Autobiographie
  • Autobiographie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !