Automne malade apollinaire

Pages: 3 (542 mots) Publié le: 3 janvier 2015
Automne
 Malade
 -­‐
 GUILLAUME
 APOLLINAIRE
 


 

à COMMENT
 LA
 MODERNITÉ
 DE
 L’ÉCRITURE
 PARTICIPE-­T-­ELLE
 À
 LA
 
RÉACTUALISATION
 D’UNE THÉMATIQUE,
 PLUS
 CONVENTIONELLE,
 DÉVELOPPÉE
 
PAR
 LES
 ROMANTIQUES
 ?
 

 
Introduction
 :
 
 

 

 

 

 

 

 

 
I.
La situation
 de
 péril
 
 

 
a)
 L’ambiguïté
 du
 poème
 
§ Situation
 ambiguë
 dès
 le
 titre
 :
 automne
 (=flamboyant,
 coloré)
 mais ici
 malade.
 Malade
 =
 ici
 
pressentiment
 de
 la
 mort
 &
 fragilité
 de
 la
 vie
 (automne
 =>
 récolte
 des
 fruits
 et
 proximité de
 
l’hiver=mort).
 
§ Fruits
 mûrs
 associés
 à
 la
 neige
 (v.3)
 et
 à
 la
 pourriture
 «
 tombant
 sans
 qu’on
 les
 cueillent
 ». 
§ L’automne
 est
 la
 saison
 préférée
 des
 Romantiques.
 
§ Le
 qualificatif
 «
 malade
 »
 dans
 le
 titre
 oblige
 le
 lecteur
 à lire
 le
 poème
 avec
 souffrance
 et
 malaise.
 
§ On
 passe
 de
 l’automne
 à
 l’hiver
 même
 dans
 le
 titre
 :
 automne
 =
 vie
 // hiver
 =
 mort
 (>malade)
 
b)
 Deux
 champs
 sémantiques
 
§ Deux
 champs
 sémantiques
 sont
 annoncés
 :
 la
 menace
 (automne
 malade) &
 la
 somptuosité
 de
 la
 
saison
 (automne
 adoré).
 =>
 personnification
 de
 la
 saison.
 
§ Pour
 Apollinaire,
 automne
 =
 ‘’période temporelle’’
 =>
 un
 espace
 («
 roserais,
 vergers
 »)
 =>
 
MODERNITÉ
 
c)
 Le
 système
 image/son
 
§ Automne
 =
 image
 de
 la
 vie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Alcools, apollinaire, « automne malade »
  • Apollinaire automne malade
  • Automne malade de guillaume apollinaire
  • Automne Malade Apollinaire
  • automne malade apollinaire
  • Automne malade, apollinaire lecture analytique
  • Automne malade, guillaume apollinaire, 1913.
  • Commentaire "Automne malade", Guillaume Apollinaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !