Bac pro

Pages: 2 (261 mots) Publié le: 24 mars 2012
Maalouf définit ce qu’il conçoit par les termes « identité » et « appartenance ». L’identité est une combinaison d’appartenances, qui évoluent au fil de la vie, qui sontpropres à chaque individu, et qui sont organisées selon une hiérarchie variable. L’identité est notamment définie par le regard des autres, ou encore par des blessuresmarquantes (humiliations subies durant l’enfance par exemple). Partant de cette acception, une communauté se définit comme étant un groupe de personnes ayant une appartenance encommun. Un individu appartient donc à plusieurs communautés à la fois.

L’appartenance la plus importante, mise à part la langue identitaire7, est sans doute l’appartenanceà l’humanité. De plus, son raisonnement est empreint de respect, d’ouverture et d’équité..



L'identité n'est pas donnée une fois pour toutes, elle se construit et setransforme tout au long de l'existence.

Il définit d’abord l’identité comme ce qui fait que je ne suis identique à aucune autre personne.

Notre identité est faited’appartenance multiples, l’identité ne ce réduit pas uniquement a la langue, a la religion ou bien a la culture




Mona Ozouf s'interroge sur l'interaction entre l'héritagepolitique, culturel et familial dans la formation d'une identité individuelle.

En outre, si la diversité culturelle est une réalité qui permet de dire la complexité
de lasociété, elle est en même temps un outil de questionnements.

Les différences qui résident entre les individus peuvent être liées à divers facteurs comme le lieu derésidence, l’évolution historique ou sociologique mais n’est en rien lié à la couleur de la peau, la taille ou n’importe quel trait d’apparence ni même d’intelligence.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le bac pro
  • Bac pro
  • Bac pro
  • Bac pro
  • Bac pro
  • Bac pro
  • BAC Pro
  • Bac pro

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !