Balzac et la petite tailleuse chinoise

Pages: 7 (1582 mots) Publié le: 2 février 2011
BALZAC ET LA PETITE TAILLEUSE CHINOISE
(l.290->341 p 56-57)



L’extrait à expliqué est tiré du roman Balzac et La Petite Tailleuse chinoise du Dai sijie, roman parut en 2000. Il se situe dans la seconde partie du chapitre deux consacré au Binoclard, ami de Luo et du narrateur étant en rééducation, lors de larévolution culturelle chinoise. Le hasard va faire découvrir une « valise secrète » à « l’odeur de civilisation » chez le Binoclard, au contenu qui va devenir l’objet de trocs. C’est ainsi que les deux héros rentreront possession d’un livre. Une partie du texte étudié de la page 56-57 ligne 290 à 341 s’arrête sur le nom de Balzac traduit en chinois et l’envoûtement des adolescents, et la secondepartie décrit les effets de la lecture d’Ursule Mirouët sur les deux amis en particulier sur le narrateur, notamment sur l’éveil des désirs et de nouveaux sentiments.

Les effets lors de l’apparition du nom de Balzac a été radical, l’envoûtement des jeunes hommes est marqué par le transport des sens et l’obsession pour ce livre entraînant une lecture ininterrompue.
Le nom de Balzactraduit en chinois a déclenché au narrateur un transport des sens, le premier effet de «Ba-er-za-ke » a été de sens sensitive, et sensuelle par la vue de ce mot qui trouve très élégant. Il renvoie à la traduction l’effet de la « magie » l.291 et de fascination accentuée par l’adjectif « envoûtant » l.297, c’est une manière de rendre hommage au traducteur qui a un rôle très important car sans lui,Luo et le narrateur n’aurait pas pu lire le livre.  L’ouïe est stimulée par le déchiffrage du nom et la distinction des syllabes du nom de l’auteur et par « résonance » l.292. La vue est mise en valeur par le groupe adjectival « caractères très élégants » l.294, « peu de traits » l.295, le complément d’objet direct « beauté inhabituelle » l.295. Il porte un jugement pour exprimer le fait qu’il esttransporté. Le groupe nominal « une saveur exotique » l.296 fait référence au sens du goût et « sensuelle » l.296 au toucher. Il insiste sur la comparaison de quelque chose de fort quand il ajoute l.297  « comme le parfum envoûtant d’un alcool » ce qui déclenche son odora. La lecture a provoqué l’éveil de la personne. Elle lui facilite la mémoire, le style lyrisme lui transmet des émotionsressenties il y a longtemps. On peut le remarquer avec l’accumulation d’adjectifs valorisants tels que « exotique » qui renvois à inconnu, étrangers, voyage, l’adjectif « sensuelle » qui définit le plaisir, et « généreux » qui marque le partage, une qualité, et la noblesse. Il s’imprègne de tous ce qui est associés à ce nom que ce soit par ses lignes ou par ses sonorités. Cet envoûtement ou cette magie.Une seule phrase l.306 montre en quoi cette œuvre a été révolutionnaire pour eux et bouleversante « Un choix dont la raison nous resta obscure, et qui bouleversa notre vie ».
Ce transport de sens et cette fascination pour se livre sera marqué par une lecture ininterrompue de l’ouvrage.
Leurs buts étant alors d’entreprendre la lecture la plus rapide possible pour Ursule Mirouët.
Ilsn’ont pas perdu de temps, Le complément circonstanciel de temps le montre très bien. Pour Luo « dans la nuit même où le Binoclard nous le passa » l.310, donc, en une nuit complète et pour le narrateur « me réveilla », « jusqu’à la tombé de la nuit » l.312, donc, une journée complète. C’est en quelque sorte une obligation de le lire, c’est impératif, dénoncé par « le termina » l.311 et par laconjonction de coordination marquant l’enchaînement des actions pour ne pas perdre de temps. Le narrateur est tellement plongé dans sa lecture qu’il se prive de ses besoins essentiels pendant une journée entière accentué par les négations « sans », « ni », « rien…que » l.313. Ces enchaînements d’actions sont suivis par un petit résumé de l’œuvre afin de, à nous aussi nous transmettre cet envoûtement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Balzac et la petit tailleuse chinoise
  • Balzac et la petite tailleuse chinoise
  • Balzac et le petite tailleuse chinoise
  • Balzac et la petite tailleuse chinoise
  • Balzac et la petite tailleuse chinoise
  • Balzac et la petite tailleuse chinoise
  • Balzac et la petite tailleuse chinoise
  • Balzac et la petite tailleuse chinoise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !