Banque

Pages: 7 (1741 mots) Publié le: 2 janvier 2012
ANALYSE FINANCIERE

INTRODUCTION

L’analyse financière : pour quoi faire ?

La création d’un partenariat durable de type :

- client / fournisseur
- sous-traitant / titulaire de marché
- prêteur / emprunteur …

nécessite de se forger une opinion sur la pérennité d’une Entreprise

Idéalement l’appréciation de la qualité d’une Entreprise résulte d’une synthèseeffectuée d’après diverses sources d’informations renseignant sur :

- l’environnement économique de l’Entreprise
- l’environnement juridique
- les dirigeants, leurs parcours professionnels, leur stratégie…

Parmi les sources d’informations possibles, l’entretien avec les dirigeants est probablement celle qui va permettre d’obtenir l’information la plus exhaustive, pour autantelle peut dans certaines circonstances être complexe à mettre en œuvre :
- il est parfois difficile d’obtenir un entretien avec les dirigeants (grand groupe, éloignement géographique, disponibilité…
- préalablement à un premier contact il est indispensable de recueillir des données sur l’Entreprise avec laquelle on souhaite entrer en relation afin de préparer le fil conducteur d’unpremier entretien
- il se peut que les dirigeants ne souhaitent pas dévoiler certaines données (cas d’une Entreprise qui connaît des difficultés)…

il se trouve que parmi les différentes sources d’informations ( internet, presse…), il en est une qui constitue déjà en elle-même une synthèse de la situation financière des Entreprises (patrimoine, sources de financement, rentabilité) laquelledécoule finalement des moyens mis en jeu, des choix de financement opérés et du résultat qui en découle : il s’agit des « comptes annuels ».

I – Les comptes annuels une source d’information imposée par la loi, fiable, complète, récurrente

1° – Les comptes annuels une source d’information imposée par la loi

Le code de commerce dans ses articles 8 et 9 définit :
- lescomptes annuels et leur contenu
- les personnes tenues d’établir des comptes annuels

Ainsi le code de commerce impose la production de comptes annuels à toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant ce qui recouvre :

- les commerçants personnes physiques
- les sociétés commerciales (SA, SARL, SCA, SNC, SCS)
- GIE
- auxquelles il convientd’ajouter les personnes morales de droit privé non commerçante ayant une activité économique et ayant une certaine taille et notamment les associations

Quant au contenu le code de commerce impose la production non d’un bilan mais de comptes annuels à savoir :
- un bilan
- un compte de résultat
- une annexe
et précise que ces documents forment un « tout indissociable »

2°– Les comptes annuels une source d’information fiable

Le code de commerce ne se contente pas de définir le contenu des documents annuels et la liste des personne tenues de les établir, il définit également les règles d’établissement et précise que :

- les comptes annuels doivent être :
⇨ réguliers : conformes aux règles et procédures en vigueur
⇨ sincères : lesinformations comptables doivent donner à leurs utilisateurs une description adéquate, loyale, claire, précise et complète des opérations évènements, situations, survenus au cours de l’exercice
⇨ présenter une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du résultat de l’Entreprise : ce principe pouvant être défini comme étant le principe à respecter lorsque la règlen’existe pas ou lorsqu’elle est insuffisante pour traduire la réalité
Ce principe fait de l’annexe un document indispensable puisqu’il va conduire à apporter dans l’annexe des informations permettant de compléter ou préciser les informations données dans le bilan et le compte de résultat.

Afin de renforcer le caractère significatif des informations transmises par l’intermédiaire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Banque
  • La banque
  • Banque
  • La banque
  • BANQUE
  • Banque
  • La banque
  • Banque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !