Baudelaire - la mort des artistes

Pages: 5 (1137 mots) Publié le: 28 mai 2012
Baudelaire
« La mort des artistes »

Problématiques :
Quelle vision de la condition de l’artiste ce poème donne-t-il ?
Etudiez le registre pathétique de ce texte.
En quoi ce poème présente-t-il un art poétique ? (parallèle entre artistique et poétique).

Plan :

I - Conditions de l’artiste : entre efforts et incertitudes

a) Un travail incessant
b) Des efforts negarantissant pas le résultat
c) L’image du sculpteur

II - Poème évasif
a) De douloureuses incertitudes
b) Le poème saltimbanque
c) Une condition à laquelle l’artiste ne peut échapper
d) L’artiste, détruit par sa quête d’absolu

III - Un espoir représenté par la mort
a) Un objet mystérieux, l’œuvre en tant que symbole accessible
b) La mort apparaît comme solution maiscelle-ci est ambiguë
c) Une continuité dans l’enfer



Lecture analytique :

Ce poème prend place dans la 6ème partie (section) : la mort, du recueil Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. « La mort des artistes » s’inscrit après « la mort des amants » et « la mort des pauvres ». Le poète, après avoir tenté par divers moyens d’échapper au mal-être (l’amour, le vin…), semble finalement netrouver d’espoir que dans la mort. Il s’agit d’un sonnet régulier puisque le deuxième quatrain reprend les mêmes rimes que le premier. On peut noter que la mort n’est nommée qu’à l’avant-dernier vers ; Baudelaire donne une vision de ce que la mort peut représenter pour les artistes du fait de leurs conditions particulières. Baudelaire livre ici une vision de la condition de l’artiste particulièrementsombre, ce dernier étant livré à une quête difficile et jamais achevée, dans laquelle la mort vient apporter un espoir ambigu. (/ Quelle vision de la condition de l’artiste Baudelaire exprime t-il dans ce poème et comment la mort s’y insère-t-elle ?) Dans une première partie, la quête des artistes est marquée par d’immenses efforts et semble ne jamais totalement aboutir. Puis, nous verrons quela condition des artistes est sombre, d’où une forte tonalité pathétique. Et enfin, nous étudierons l’ambigüité de ce poème tant par l’objet poursuivi que par l’espoir représenté par la mort.

L’artiste travaille sans cesse « combien faut-il de fois » vers 1 et n’est jamais satisfait du résultat. On verra que l’expression « Morne caricature » peut désigner une copie médiocre de la beauté idéale.C’est ainsi qu’au vers 6, l’artiste recommence sans cesse son travail : « nous démolirons maintes lourdes armatures ». Il le détruit plusieurs fois car il n’est pas satisfait. C’est une recherche du dépassement de soi.
Dans le premier quatrain, on passe de la métaphore du poète bouffon, à la métaphore du poète lance javelots, ce qui introduit la notion de hasard : touche la cible n’est passimplement une question d’adresse, c’est aussi une question de chance. Les efforts de l’artiste ne peuvent être vains (ce qui compte être le cas dans le premier tercet). La technicité ainsi que la chance, permettent de piéger la beauté. Cet effort intellectuel est exprimé au vers 5 par « subtile complot ».
Bien que Baudelaire soit un poète, il utilise l’image du sculpteur, «  maintes lourdesarmatures » au vers 6 évoque son travail puisqu’il se bat contre la matière. Le poète cherche à montrer comment cet artiste, plus que les autres, va extraire d’un bloc inerte, une idée. Cela illustre donc la caractéristique suivante : il travaille la matière mais le but de sa matière est l’idéal. Ce paradoxe nous permet de comprendre que l’artiste sera en perpétuelle recherche. L’objet matériel ne donnerajamais qu’une idée imparfaite de la beauté superficielle

On est frappé d’emblée par la ponctuation très particulière de ce poème. Elle est fortement expressive : vers 2 et 4 (interrogations : vers 8,9 et 12 ; exclamation vers 14). L’anaphore de l’adverbe interrogatif « combien » traduit une incertitude douloureuse. Baudelaire s’exprime à travers ce poème grâce au possessif « mes » et montre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La mort des artistes
  • La mort des artistes
  • Baudelaire et la mort
  • Le mort des pauvres- baudelaire
  • Charles Baudelaire , La mort des amants
  • Le mort joyeux-baudelaire
  • Baudelaire, la mort des amants
  • La mort des pauvres-baudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !